Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 20:13

4-2998.JPG

 

Lorsque j'ai posé le pied sur le tarmac de l'aéroport, des larmes se sont mises à couler le long de mon visage.

 

C'étaient des larmes de bonheur et de joie alors que je retrouvai ce pays que j'aime tant.

 

 

4-2952.jpg

 


Un séjour d'une semaine pendant lequel je me suis ressourcée complètement. J'ai aussi travaillé sur moi avec mes accompagnants.

 

Astrologie, Reiki, Shiatsu, équitation, marches, vélo, danse, cours de cuisine marocaine, repos, plage, beaux surfeurs, complicité et éclats de rire ...

 

Et ce riad (privé, désolée, sinon je vous aurait bien donné l'adresse), pour nous seuls, qui a comblé mes sens:

 

4-2732.JPG

 

4-2834.JPG

4-2730.JPG

 

4-2739.JPG


 

4 2745

 

4-2877.JPG

 

4-2814.JPG

 

Dans cet endroit somptueux,

se trouvait une étrange allée

encadrée de deux haies de cactus

plus grands que moi.


4-3005.jpg

 

Le dernier jour, j'ai enfin osé me diriger vers cet endroit qui ressemblait fort à une espèce de chemin initiatique.

 

"Et si je parcourais cette allée sans peur et en profitant des odeurs et des sons merveilleux qui m'entourent ?

 

Et si je décidais de me sentir en sécurité totale sur ce chemin, parce que finalement, avec un peu de conscience et d'attention, je peux le parcourir à mon rythme sans le moindre risque et même plus, avec beaucoup de plaisir".

 

Je me suis mise à sourire en me souvenant que dans le désert, les cactus peuvent sauver la vie du voyageur en manque d'eau.

 

La menace s'est transformée en sécurité, le cheminement en plaisir et j'ai compris que même lorsque mon environnement me parait hostile, j'ai la possibilité de me recentrer pour le vivre au mieux.

 

Le chemin des cactus géants

où comment changer son regard sur la vie.

 

 

❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀

Merci Marie-Lore et Tristan


Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 16:10

 

SDC14058.JPG

SDC13973.JPG

SDC13929.JPG

SDC13940.JPG

SDC13955.JPG

SDC14052.JPG

SDC14031.JPG

SDC13989.JPG

SDC13950.jpg

SDC14067.JPG

SDC14063.JPG

SDC13971.JPG

SDC14051.JPG

 

Un nouveau séjour magnifique au Maroc, la nature, les rencontres, les papilles et le plaisir.

 

En rentrant, je me suis demandée ce que ce pays m'avait appris cette fois ci.


P1010591.jpg

 

C'est ma théière (18 €, je l'aiiiime) qui m'a donné la réponse:

 

Lorsque je verse trop rapidement, elle déborde immédiatement.

J'ai appris la lenteur et l'importance de vivre au présent en conscience.

Vivement que je reparte :)


Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 11:18

080-Maure-Tepees-Gorge-Du-Todra-Morocco

Source image

 

Hélène et moi nous apprêtons à partir diner dans la famille de L'Hossein.

Nous sommes attendues par Keltouma, la maman, Zacharia le petit garçon de 10 ans et Aïcha la petite fille de 8 ans.


Hélène les connait depuis quelques années et moi j'avoue être hyper gênée dans mes petits souliers à l'idée de débarquer pour dîner dans une famille qui ne me connait pas. 


Nous arrivons devant la maison et Aicha saute dans les bras d'Hélène puis dans les miens. Elle nous garde serrées contre elle pendant de longues minutes. Ce n'est pas un accueil poli, c'est un immense élan du coeur que je ressens profondément.


Zacharia arrive et je le pense plus timide. Je me trompe lourdement. Il nous serre lui aussi longuement contre lui.


Hélène m'avait dit que lors des départs, tout le monde était en larmes et vu l'émotion que je ressens déjà à leur contact, je commence à mieux comprendre. 

 

Keltouma arrive, tout son visage est souriant et elle nous prend dans ses bras comme l'ont fait ses enfants. Elle parle un peu français et nous arrivons à nous comprendre avec les yeux, quelques gestes et beaucoup de sourires.


SDC13873.JPG

Aïcha qui partage mon Ipod avec son papa ...

le sourire de Keltouma

 

Nous avons vite improvisé une séance photos:


SDC13849.JPG

Zach qui fait son beau gosse


SDC13851.JPG

la belle Aïcha qui voulait poser avec mon cabas à pois

(cette pose, ce regard ...)


et qui voulait me prendre en photo

SDC13856.JPG

Bingo: et une photo de plus, prise au Maroc, sur laquelle j'ai l'air enceinte.

J'ai l'habitude maintenant ;) 

je sais, c'est dingue cette histoire


Nous nous sommes régalés, nous avons ri, nous avons dansé pendant ces quelques jours.


Lors de nos nombreuses promenades, les enfants nous attrapaient la main et lorsque l'une de nous marchait seule, l'un des enfants se précipitait pour lui tenir compagnie.


Si je tendais la main en voiture pour montrer quelque chose à l'extérieur, Zach l'attrapait quelque fois pour y déposer un baiser. 

 

Sur la route du retour, après avoir quitté cette famille adorable, je me suis posée un moment pour essayer de comprendre ce qui m'était arrivé et ce que je ressentais.


Soudain, je me suis dit:


" Je sais:

J'ai reçu

(et j'ai donné aussi j'espère)

un shoot d'Amour !"


 

SDC13907.JPG

Quel bonheur !


Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 12:17

 

Ou comment au beau milieu du Maroc, j'ai eu l'impression de me retrouver à Bali.

 

Nous arrivons devant l'hôtel, je l'aperçois en effet au loin.


Photos de Maison d'hotes Kasbah Taborihte, Tinerhir
source image


En attendant, nous sommes à Fort Boyard le long d'une route caillouteuse et je suis déjà en train de me demander comment je vais passer, sur ces marches en pierres, puis sur le petit pont suspendu que je vois après, avec ma caravane valise !

 

"Quelqu'un va venir prendre vos bagages" nous dit notre sauveur accompagnateur.


Je m'engage alors d'un pas léger sur le chemin, qui mène à la Kasbah, sans me douter de l'effet qu'il aura sur moi.


Après la route poussiéreuse et l'escalier de pierres qui descend, je me retrouve au milieu d'une palmeraie luxuriante car il a beaucoup plu récemment dans la région. J'adore ce que je ressens au milieu de tous ces végétaux.


SDC13891.JPG


Le petit pont suspendu traverse l'oued, c'est un moment magique.


SDC13896.JPG

Nous arrivons bientôt ...


SDC13895.JPG

 

SDC13865.JPG


Nous avons la chance d'être pratiquement seules à l'hôtel. 


SDC13866.JPG


SDC13864.JPG

 

Le personnel est adorable, ils nous ont chouchoutées tout le long de notre séjour.

 

En plus,

l'un des serveurs avait des tongs

à poils longs en chèvre.


Je les avais repérées au souk de Tinghir sans oser les acheter, alors que c'est typiquement le type d'objet décalé sur lequel je saute d'habitude next time, for sure. Oui je les porterai... 


Tous les matins, il lissait ses poils de tongs avec un balai, j'étais fascinée pendant qu'Hélène était tordue de rire en voyant ma tête.

 

Mais tout cela n'était rien par rapport à l'accueil que nous a réservé la famille berbère qui nous attendait.


Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 21:45

SDC13906.JPG

 

Je me revois encore ce matin là en train de contempler la vue que j'avais de mon lit dans cet hôtel que j'adore. 


J'étais loin de me douter

de la proposition qui m'attendait. 

 

Je rejoins Hélène après le petit déj. Elle m'annonce qu'elle a loué une voiture et qu'elle part le lendemain matin dans les gorges de Todra voir des amis Berbères.


" Je t'emmène si tu veux,

on passe la nuit dans un hôtel

et le jour, nous serons avec les familles Berbères"


Pendant que ma tête m'envoyait des tonnes de messages bien constructifs et super optimistes, du genre:


- Tu as déjà réservé ici pendant une semaine. 

- tu ne connais pas l'hôtel là bas, si cela se trouve c'est un bouge immonde.

- et encore moins les familles sur place. Je vais les déranger

- et d'abord, problème principal: je n'avais pas prévu ça !

 

J'avoue qu'en parallèle mon coeur me criait: OUI !

 

J'ai écouté mon coeur et j'ai bien fait, parce que voilà ce qui m'attendait:

 

D'abord ces paysages sur la route:


SDC13904.JPG

 

SDC13834.JPG


SDC13832.JPG

Une cigogne hyper organisée

avec son sac pour la bouffe qui pendouille. 

 

Pour arriver au bout d'un moment jusqu'à cet endroit magique :


gorges_todra5.jpg

source image

gorges_todra1.jpg

source image

 

Le lendemain de ma première nuit dans cet endroit, je raconte à ma camarade d'expédition que je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi protégée dans un endroit en pleine nature que dans ces gorges. 


C'était comme si j'étais dans une matrice qui m'avait ressourcée et presque "guérie" pendant la nuit.

 

Hélène me répond qu'elle a vécu exactement la même chose lors de sa première nuit à Todra. 

 

Nous n'étions pas installées 

dans un "bouge immonde",

Loin de là ...

 

 

Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 20:55

SDC13870.JPG

 

Ce matin là, je saute de joie en découvrant une femme seule à l'hôtel.


Je sais que c'est avec elle que je vais aller au Hammam.

 

Nous ne mettons pas beaucoup de temps à faire connaissance et lorsque je lui dit que j'ai prévu d'aller au hammam lors de mon séjour, elle me répond qu'elle en avait très envie mais qu'elle n'osait pas y aller seule.


Lors de mon périple dans la ville, j'avais repéré le hammam du centre ville mais ma nouvelle amie me dit qu'il y a certainement un endroit juste à côté, dans le petit village tout proche. Nous posons la question aux serveurs de l'hôtel qui nous confirment qu'il existe en effet un hammam très bien juste à côté. 


" Faut il apporter son savon noir, son petit seau et son gant de gommage ?

- Non pas du tout, tout est fourni !"

 

Un adorable employé de l'hôtel nous accompagne gentiment devant l'entrée,

 

il nous laisse


et là :


SPACE MOUNTAIN


Nous entrons dans la salle de déshabillage et j'ai l'impression de me retrouver dans la cantine de mes enfants. Ça discute, ça rit, ça pleure, il y a des bébés, des grands mères. toutes les générations de femmes se côtoient. 


 

img_1145611024067---Version-2.jpg

source image

Encore un tableau du musée des Augustins à Toulouse, et moi qui ai l'impression d'avoir vécu cette scène ...


Nous sommes alpaguées par deux mamas, Hélène a une femme un peu âgée et moi une plantureuse plus jeune avec une peau foncée. (le sosie de la femme sur le tableau)


Elles récupèrent du savon noir, des gants, des seaux, des dosettes de shampoing "Head & Shoulders" ( j'entends mes cheveux qui crient: Nooonnnnnn ! ) , elles nous balancent des claquettes et nous poussent dans la première salle, puis direct dans la deuxième (plus chaude).

 

Et là : grand silence ... nous sommes presque seules.

(le moment où cela ralentit quand on fait Space Mountain)


Elles posent une natte en plastique sur le sol et nous montrent comment nous placer (je crois que c'est à ce moment là que j'ai réalisé qu'elles ne parlaient pas français). Nous nous laissons complètement faire en rigolant, c'est un vrai moment de complicité entre femmes.

 

Elles nous bichonnent, nous frottent (même entre les doigts de pieds, j'ai failli avoir un orgasme fou rire ), le rythme est parfait, nous passons un moment hors du temps toutes les deux.   

 

Elles terminent en nous faisant un shampoing puis en nous versant de grands seaux d'eau fraiche, le bonheur ... 


Nous retrouvons la salle d'accueil, une grand mère tend un bébé à sa mère qui sort des pièces chaudes afin qu'elle l'allaite, c'est une scène très émouvante.


Nous sommes restées 2 heures, j'ai hâte d'y retourner. Mon envie serait d'y aller seule et de faire mon gommage seule pour voir comment cela se passe avec les autres femmes.

 

SDC13804-copie-1.JPG

 

Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 09:33

placea10.jpg

source image

 

J'avoue, j'avais un challenge en partant seule en vacances dans un pays étranger: réussir à sortir de l'hôtel et aller me balader seule dans la ville.

 

En attendant, je venais d'arriver et je sentais venir le moment : "Cameron Diaz dans le film "The Holiday" arrivant dans son cottage British"

 

 

Typiquement à 9:50 et à 12:10

 

Alors, je me suis dit: "Et que fait-elle la Cameron pour se sortir de là ?"

Et bien elle se bouge et elle va chercher de quoi se nourrir.


DSC08106

source image


J'avais trouvé mon objectif: sortir pour m'acheter ces délicieuses amandes marocaines parce que finalement lorsque j'ai chaud et que je ne crève pas de faim (et cela m'est arrivé souvent en voyage), je suis la femme idéale d'une humeur idéale.   

 

L'objectif du jour 1 étant rempli, il me restait à accomplir l'objectif suivant: aller au Hammam, c'est à dire toucher du vrai et voir comment cela se passe ailleurs qu'au Spa des cinq mondes ^ ^.

 

Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 19:48

DSC08135.jpg

Crédit photo: Marie-Lore Staudt

 

Cette photo a été prise en 2008.


J'étais alors partie faire un séjour dans le désert avec un super groupe et je n'ai compris que récemment pourquoi cette photo était spéciale.


 

Normalement, lors de ces séjours, nous ne passons que très peu de temps dans les hôtels car nous avons hâte d'être dans les dunes. 

 

Ensuite, rares sont les photos sur lesquelles nous ne sommes pas ensembles, soit lors d'un repas, soit lors d'un moment de discussion.

 

Or là je suis seule ...

 

Cette photo est revenue brusquement à ma mémoire juste avant mon départ ... seule ... dans cet hôtel, précisément.

C'est une photo prémonitoire, ce qui n'a rien d'étonnant étant donné son auteur.

 

J'ai toujours voyagé jusqu'à présent en tribu, soit avec ma famille, soit avec des groupes. J'avais besoin je crois de me mettre dans une dépendance qui me sécurisait.

 

Puis ma fille ainée est partie en Inde 4 mois. Elle est revenue avec le virus des voyages et cette phrase magique:

 

"Tu sais Maman, quand on voyage seule, il nous arrive toujours des trucs géniaux et on a toujours de l'aide en cas de besoin" .

 

Mes accompagnants et mes amies aventurières qui se reconnaitront m'ont aussi aidés à me lancer en me donnant des adresses, des plans précis et des récits d'aventures drôlement tentants.

 

Je reviens donc d'une semaine au Maroc, pendant laquelle j'ai grandi vécu des trucs fous, émouvants et magnifiques. 

 

Donc à celles qui n'osent pas, je dis "lancez vous les gazelles, cela en vaut vraiment la peine !"

 

main-fatma2.jpg

source image

 

Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 10:11

Ce dernier séjour dans le désert marocain était incroyable.

 

Je me pose et je vous raconte pourquoi on m'appelle Maman Coin-Coin maintenant.

 

P4041068.JPG

Photo Marie-Lore Staudt

 

Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 20:59

Merveilleuse hospitalité marocaine:




Dans quelques jours, direction pas du tout Merzouga les dunes marocaines  pour de nouvelles aventures dans le désert. J'ai hâte de tester la "douche berbère" et de retrouver les copines sous la tente de nomades. Mais oui, il en reste encore !

Sortir du rythme parisien pour se reconnecter avec la nature, avec son corps, son intuition et surtout avec le présent.

Lorsque je panique ( ce qui veut dire que je ne vis plus puisque je suis tétanisée par mes peurs) face à ce qui peut se passer dans le futur, je me reconnecte au présent en me disant que finalement:

Tout va bien, là tout de suite.

Je suis en bonne santé, mes enfants aussi et nos besoins primaires sont comblés.
Je peux vraiment agir sur chaque acte au présent, faire mes choix.
Cela me calme et me rend heureuse car j'ai l'impression de vivre vraiment et d'être en pleine possession de mes moyens et de mon libre-arbitre lorsque je me replace au présent.

C'est une formulation un peu choc, mais 
le chef des nomades a bien raison lorsqu'il dit:
                                          
lahcenCrédit photo: Marie-Lore Staudt
Repost 0
Published by Florence - dans MAROC
commenter cet article