Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 13:43

51-ter.jpg

 

Aujourd'hui, j'ai 51 ans et j'avoue que je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma vie.

 

Il parait que je ne fais pas mon âge, ce qui me réjouis, alors je profite de cet anniversaire pour faire un petit bilan des pratiques qui m'aident à être une Milf, une Cougar épanouie.

 

1- Travail sur soi


Ces dernière années, j'ai fait un gros travail sur moi pour me libérer de tous les chagrins et les colères que je portais en moi.
Cela a pris du temps et cela m'a demandé un peu de courage.
Je suis tellement heureuse aujourd'hui d'avoir pacifié mes relations avec mes proches et de m'être libérée des poids du passé. (Le travail continue, d'ailleurs)
Mon visage s'est transformé depuis et je souris d'une manière complètement différente sur les photos, c'est hallucinant. 

 

2- Activité professionnelle épanouissante et temps de repos


J'ai décidé de créer ma propre activité. J'en ai trois d'ailleurs.

Je ne suis pas la reine du pétrole, mais je me lève tous les jours avec la joie de faire un travail qui a du sens pour moi, qui correspond à mes valeurs et qui apporte quelque chose autour de moi (j'espère ^^)
Le fait d'être indépendante, me permet d'organiser mes journées comme je le souhaite et de prendre des temps de repos indispensables quand j'en ai besoin. 

 

3- Alimentation consciente


Depuis 2 ans, j'ai complètement changé mon alimentation. Je mange bio et le plus vivant possible cru (crudités, fruits, jus de fruits ou de légumes). Je jeûne régulièrement et j'accorde une attention particulière à l'état de mes intestins. Je limite la viande, les laitages, le pain et les sucres rapides au maximum.
Mon énergie et l'état de ma peau me prouvent tous les jours que c'était la bonne solution pour moi. 

 

4- Slow cosmétique


Je suis passée aux soins cosmétiques naturels, que je fabrique moi même ou que j'achète dans le commerce avec discernement.
Je ne me démaquille plus, par exemple, qu'à l'huile végétale et aux hydrolats, c'est divin (même mes mains profitent du soin)

 

5- Un peu de sport


J'ai repris le sport, doucement mais avec discipline en faisant seulement 15 mn d'abdos tous les matins. J'ai vu une vraie différence au niveau de ma tonicité et de ma silhouette.

Et d'ailleurs, à ce propos, je me suis rendue compte que je prenais systématiquement appui sur une table, par exemple, pour me lever. Tout cela par flemme. Depuis, je fais l'effort de me lever sans aide et je remuscle mes cuisses à la vitesse de la lumière.

 

6- Féminin sacré


Enfin, je chouchoute ma vie amoureuse du mieux que je peux. Ce n'est pas encore parfait, mais j'y travaille. Vive le féminin sacré.

Merci pour tous vos petits mots doux.

Je me sens sous perfusion d'Amour

depuis ce matin.

♥ 

 

Flo-51.jpg
 

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 15:55

aroma-1.jpg

 

 

Les huiles essentielles, je suis fan

 

Depuis deux ans, je me soigne principalement avec des huiles essentielles et j'utilise (ou je fabrique moi même) des produits cosmétiques avec des huiles végétales et des huiles essentielles.

 

 

Mes livres de base

 

J'ai commencé en appliquant avec succès quelques tuyaux donnés par des amies ou récupérés sur le net (un peu d'huile essentielle de tea tree sur un bouton, par exemple).

J'ai acheté quelques livres, très différents les uns des autres mais dont je me sers en permanence:

 

Ma bible des huiles essentielles de Danièle Festy

Le guide de l'olfactothérapie (collectif) chez Albin Michel

 Huiles royales, huiles sacrées (aromathérapie spirituelle) de Jutta Lenze 

 

et surtout, celui de mon chouchou:

   Adoptez la Slow cosmétique de Julien Kaibeck

et celui ci que je viens de découvrir :

Les huiles végétales, c'est malin de Julien Kaibeck

 

Un besoin d'approfondir mes connaissances   

 

-.jpg

 

 

A un moment, j'ai eu envie de passer aux choses sérieuses et d'approfondir mes connaissances et c'est ainsi que je me suis inscrite à un séminaire de 2 jours d'introduction à l'aromathérapie scientifique organisé par le collège international d'aromathérapie de Dominique Baudoux  à Paris et animé par Julien Kaibeck.

 

Mon envie était de comprendre un peu mieux:

- pourquoi c'est si efficace de se soigner avec des huiles essentielles,

- de connaitre les précautions à prendre avec précision,

- de savoir pourquoi il est intéressant de les mélanger entre elles et de savoir lesquelles choisir dans ce cas et pourquoi.


En gros, de passer d'une utilisation à l'aveugle à une compréhension profonde de leurs caractéristiques et de leurs usages.

 

J'ai eu toutes mes réponses et bien plus et j'ai aussi eu la joie d'y retrouver la jolie Mélanie, la blogueuse de Vert-citron.

Vous trouverez son billet sur la formation, ici.

 

4 4964

 

Une formation dense dans un super cadre

 

Elle a lieu dans salle confortable, donnant sur un puit de lumière rempli de plantes et dont on peut ouvrir les fenêtres.


A mon arrivée m'attendaient sur ma table de travail, deux petits livrets, l'un sur les huiles essentielles et l'autre sur les huiles végétales. 

Un classeur de cours très clair et d'autres petits cadeaux.


 

4 4924

Comment se crée l'acné et comment on peut l'éviter

grâce aux huilles végétales et les huiles essentielles

 

1er jour, des noms en latin et des calculs

 

Un cours sur l'aromathérapie c'est beaucoup de noms en latin, oui mais à ma grande surprise à la fin du cours, je commencais déjà à mémoriser les principaux.

J'ai surtout compris pourquoi il était si important d'aller chercher sur les flacons le nom en latin des huiles essentielles afin de bien les différencier (Vous le saviez vous que l'HE d'une même plante mais cultivée dans des endroits différents n'a pas les mêmes caractéristiques biochimiques et donc des propriétés différentes ?)

 

C'est aussi apprendre à connaître les grandes familles d'huiles essentielles, les aldhéhydes, les sesquiterpénols, les phénols méthyl ethers ...

 

Je vous avoue que lorsque je tombe sur ces tableaux et ces dénominations dans un bouquin, j'ai complètement un peu tendance à zapper.

Oui, mais là Julien les transforme en pompiers (les aldéhydes) , en esthéticiennes, en entreprise de nettoyage, en bazooka ou en anges (les esthers). 

C'est rigolo et super efficace pour mémoriser leurs caractéristiques.

 


4 4907

 

 

J'ai appris à concevoir une recette toute seule en comprenant pourquoi je devais doser à 1% pour telle application et à 20 % pour telle autre.

 

Beaucoup d'excercices de calculs (moi qui déteste cela) mais non seulement cela rentre au bout d'un moment mais c'est surtout une vraie transmission qui met dans l'autonomie et qui permet ensuite de créer ses propres recettes en comprenant exactement ce que l'on fait (et en connaissant les précautions à prendre).

 

 

J'ai été bluffée par le timing de Julien qui tient son cours, malgré les pauses gourmandes du matin et de l'après-midi, tout en laissant une ouverture aux nombreuses questions des participants.

Cette première journée est passée à la vitesse de l'éclair ...

 

 

2ème jour, je découvre les huiles essentielles avec mes sens et j'apprends à créer mes recettes

 

Après la théorie, la pratique et nous avons passé cette deuxième journée à sniffer des mouillettes, pour ravir nos sens mais aussi pour reconnaitre la différence par exemple entre une HE camphrée ou pas.

 

Je ne vous raconte pas l'odeur délicieuse qui régnait dans la salle, un délice ...


4-4911.jpg

Mademoiselle Vert citron 

 

 

Nous avons ensuite recu des tonnes de conseils et appris à créer des recettes (affections virales, mycoses, toux, varicelle, verrues, crampes, cosmétique ...).

Et la recette la plus glamour de la terre contre les flatulences à base de basilic, de gingembre, de citron et de menthe ( ............. me jette la première pierre

 

J'ai bien aimé les conseils sur les méthodes d'application des huiles essentielles toujours assortis d'un cadrage sur les quantités et la durée (par exemple: "2 ou 3 gouttes deux fois par jour et pas plus d'une semaine").

Moi qui avait tendance à faire un peu comme je le sentais à ce niveau là, j'ai bien entendu le message ...

 

Pour combattre un rhume, j'ai ainsi appris à mettre quelques gouttes d'HE d'eucalyptus radié( déconseillé aux femmes enceintes les 3 premiers mois) sur un poignet, puis le frotter contre l'autre et ensuite mettre les mains en cathédrale autour de mon nez en inspirant 3 fois. C'est génial à faire et beaucoup plus prudent pour les yeux que respirer à même le flacon (ce que je faisais auparavant)

 

Photo-du-73546985-09--a-20.25-copie-1.jpg

 

 

Je n'en reviens toujours pas du nombre de champs d'application des huilles essentielles et végétales.


 

4 4958

 

 

Cette formation coûte 175 € pour deux jours. N'hésitez pas à la suivre, c'est un excellent investissement pour votre santé et votre bien-être.

Vous aurez droit à une vraie transmission et vous allez vous régaler ...

 

Vivement la prochaine !

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 22:00

 

http---ettodesignblog.wordpress.com-2012-01-27-my-juice-fas.jpg

source image 

 

"N'importe quel sot peut jeûner,

seul le sage

sait terminer convenablement un jeûne"

Georges Bernard Shaw

 

Le truc, c'est que je me suis sentie tellement bien pendant le jeûne lui même que cela m'a demandé un effort de motivation pour reprendre une alimentation normale progressivement.

 

Prendre conscience que la digestion fatigue mon corps

 

Et d'ailleurs, les deux premiers jours de la reprise, je me suis sentie fatiguée et c'était parfait car c'est à ce moment là que j'ai pris conscience de toute l'énergie que cela demandait à mon corps de digérer.

Je suis aussi rendue compte qu'en cas d'aliments lourds à digérer (charcuterie, viandes en sauces , ...) mon système digestif devait vraiment en baver.

 

(Ah, au fait) Mon transit est redevenu opérationnel le troisième jour de reprise. "L'intestin ne se met à fonctionner que lorsqu'il est plein. Soyez donc patients" . Merci Hellmut pour cette info que je ne connaissais pas. Grâce à toi, je n'ai pas trop flippé.

 

En profiter pour faire un grand tri dans son alimentation

 

Lors de la reprise, j'ai eu une conscience aigüe de ce que j'avais envie de manger ou pas, de ce qui me convenait ou pas et des quantités nécessaires.

 

Le jeune m'a permis d'y voir clair dans mes habitudes alimentaires

et d'en profiter ensuite pour adapter mon alimentation.


Par exemple, Hellmut propose du fromage blanc dans ses menus et j'ai ressenti un rejet total (du lait de vache en général), alors que j'adorais cela avant.

 

Même rejet pour la viande de boeuf et les oeufs.

 

En revanche, j'avais une grande envie de légumes et de salades.

 

Enfin, j'ai vraiment envie maintenant de choisir une nourriture vivante, donc je fais très attention à limiter la cuisson de mes aliments.

 

J'ai acheté une boite pour faire germer mes graines, cela coûte environ 10 € (dans les magasins bio) et je suis accro aujourd'hui à ces petites pousses que j'ajoute à mes salades.


 

4-4553.JPG

 

 

Continuer à mâcher longuement

 

Je me suis vue recommencer à avaler rapidement mes bouchées et j'ai dû faire attention à ne pas replonger dans cette mauvaise habitude.

 

C'est maintenant acquis et ce qui m'a bien aidé à été de me souvenir d'avoir lu (je crois que c'est France Guillain qui écrit cela) que l'on pouvait perdre 10 kg en 1 an rien qu'en mastiquant et en insalivant longuement de petites bouchées lors des repas.

 

Limiter le thé et le café 

 

Lors du jeûne, je n'ai bu que des tisanes et il est conseillé ensuite de limiter le thé aux moments où l'on a besoin d'être boostés.

Je continue sur cette lancée d'autant plus que j'adore mes infusions aryurvédiques de chez Yogi tea (dans les magasins bio) . Elles ont un goût délicieux. Voici mes préférées:

 

 

A-Joie-de-vivre.pngY-Reglisse.pngA-Bonne-nuit.png


 

Ne prendre du pain qu'au petit déjeuner

 

J'ai bien senti, même si je ne suis pas intolérante au gluten, que le pain n'était pas top pour moi. L'appel des tartines étant trop fort, je prends quelques tranches de pain au petit déjeuner et plus du tout ensuite dans la journée.

 

4-4504.jpg

Tisane - pomme - yaourt de brebis -

Pain intégral bio

 

Prendre un repas léger le soir

 

J'ai lu que certaines personnes continuent de jeûner un jour par semaine, tout au long de l'année et j'avais prévu de le faire.

(Fail) Bon, en fait je n'ai pas du tout envie de le faire donc j'ai abandonné cette idée.

En revanche, prendre un repas léger le soir me va très bien car j'ai vraiment observé un mieux être le matin au réveil..

 

Quelques exemples de repas dont j'ai envie:

 

4-4493.JPG

Soupe maison de légumes bio  

salade verte avec graines germées

Compote de pommes sans sucres ajoutés

 


 4-4520.JPG

Salade verte avec des graines germées

Mélange de légumes marocains (Picard)

Compote de poires bio

(sans sucres ajoutés - Coteaux Nantais, un délice)

 


 

Continuer à me servir dans de petits contenants

 

Cela permet vraiment de diminuer facilement ses portions lorsque l'on a envie de retrouver sa ligne. Je suis fan de ces petis bols en bois ou en porcelaine, ils me donnent une impression d'abondance, alors que j'ai vraiment réduit mes portions

 

4-4559.JPG

 

Salade verte avec des graines germées

Mélange de légumes (pommes de terre, courgettes, oignons, tomates)

et de poulet au four à l'huile d'olive

Riz demi complet bio


Conclusion, jeûner :

 

✔ C'est facile

 

✔ Cela apporte un mieux être (je me sens plus légère, plus souple, mes articulations vont mieux, j'ai moins mal au dos)

 

✔ Cela permet de faire un reset de son alimentation

 

✔ Cela booste la créativité et le tonus

 

Mes conseils:

 

☞ Prévoir une période de 3 semaines pour bien préparer et terminer un jeûne.

 

 

☞ Vous devez bien vous documenter et vous renseigner avant d'entamer un jeûne. Il est aussi conseillé de se faire suivre par un médecin ♥ ou un naturopathe ♥♥.

 

☞ Noter sur un cahier vos émotions, vos intuitions, vos idées, vos envies. Cela va fuser, profitez en.

 

☞ Faire de ce moment un moment de plaisir en vous reposant, en vous chouchoutant, en choisissant de bons produits (bio, si possible) , de bons bouillons, des jus de fruits et de légumes délicieux et des tisanes goûteuses. 


 

Vive-le-jeune-copie-1.jpg


Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 22:26

http---pinterest.com-pin-27725353929333780-.jpg

source image 

 

J'ai longtemps cherché une expression pour définir comment je me sentais au réveil des jours 3 et 4.

 

Un colon un peu douloureux mais surtout l'impression d'avoir "un boeuf qui aurait une gastro" sur la langue. Mon Dieu, cette sensation ... Un petit grattage de langue à la cuillère plus tard, cela allait mieux.
Je vous épargne la description du résidu, preuve que la detox était bien en marche (youpi !)

 

Plein de bonnes nouvelles sinon:

 

Jeûner , ce n'est pas avoir faim

 

✔ Je n'ai pas du tout faim 

 

✔ Je me sens en pleine forme, j'ai moins besoin de me reposer et mes rêves sont moins impressionants.

 

✔ la peau de mon visage commence à évoluer. toutes les petites aspérités et petits boutons commencent à disparaitre, c'est magique. J'ai l'impression que ma peau se repulpe et se tend.
Je me dis en rigolant que je suis en train d'expérimenter un lifting gratuit qui me ferait faire des économies (de nourriture) 

 

✔ Je recois des séries de prises de conscience sur mon état, mes envies, les raisons de mes peurs.

Je note tout cela immédiatement sur mon cahier car j'ai remarqué que j'oublie aussitôt ces intuitions fulgurantes.

 

 

A partir du jour 3, mon corps a pris entièrement le relais et, étant donné qu'il n'a plus à gérer l'arrivée de tous les aliments à trier et à digérer, il en profite pour rétablir le meilleur équilibre possible pour lui, faire un petit ménage, dégager ce qui le pollue, ce qui empêche les fluides de circuler au mieux.

Bref, une espèce de processus d'auto guérison se met en place pendant lequel le corps retourne lui même à l'équilibre. C'est carrément jouissif d'avoir conscience de cela et de le vivre dans son corps.


La detox est en place, je sens que je m'allège et surtout, je suis dans l'euphorie de sentir que je suis auto suffisante. C'est une expérience très interessante, car aujourd'hui je peux dire que je n'ai plus peur d'avoir faim.

En allant un peu plus loin, c'est comme si je n'avais plus peur de manquer de quoi que ce soit ...

Quelques petits conseils:

 

☞ Pour éviter d'avoir mal au colon, j'ai bu beaucoup plus d'eau (filtrée. C'est évidemment important de privilégier la qualité de l'eau que l'on boit pendant le jeûne)

 

☞ Pour l'haleine, soit je déposais 2 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée sous la langue, soit je me brossais les dents avec 2 gouttes d'huile essentielle de citron sur ma brosse à dents (N'espérez pas pécho pendant cette période, c'est mort ! comme votre haleine)

 

Hellmut conseille de se peser tous les jours et de noter l'évolution sur un graphique. J'avoue que je suis plutôt contre parce que cela met une espèce de pression sur le fait de mincir, ce qui n'est pas le but du jeûne. 

Lorsque l'on reprend une alimentation normale, on reprend de l'eau (entre autre) et donc du poids et alors, à ce moment là, on note et on déprime ? Non merci ...

 

Lorsque je suis testée le jour 5:

 

Le jour 5, nous avons fêté l'anniversaire d'Aurore à la maison et j'avais hâte de voir comment cela allait se passer pour moi. Un repas délicieux, la préparation à faire.

 

J'ai commencé par déleguer la fabrication du gâteau à Constance (qui est une déesse en cuisine et parce que je connais mes limites) et je me suis occupée du reste. Cela c'est très bien passé, à part une salivation dingue en sentant les bonnes odeurs.

Aucune envie, ni frustration. Je me suis sentie bien ancrée dans mon jeûne et c'était très agréable de sentir, la encore, cette "puissance nouvelle" face à l'extérieur.

 

 

A table, même constatation, aucune frustration, ni envie. J'etais là avec mon verre de jus de prune souriante et disponible à dire tous les 5 minutes à mes enfants "oui, mais moi, je jeûûûûne ..." ^^

 

Le soir du jour 5, je me sens en pleine forme, ma peau est divine, mon regard est vif, je me sens légère et surtout, je n'ai pas du tout faim.


merci-le-jeune.jpg

 

 

 

Le lendemain, c'est déjà la fin du  jeûne et la reprise progressive d'une alimentation solide.

 

 

Je me demande juste avec une petite angoisse comment la reprise de mon transit va se passer, mon colon va-t-il se souvenir qu'il a un job et que je compte sur lui ?                             

 

               (to be continued - ce suspens ...)

 


 



Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 13:01

 

http---pinterest.com-pin-45880489927182421-.jpg

source image

 

C'est ma fille Aurore qui m'a donnée envie d'expérimenter, pour la première fois, une semaine de jeûne.

Après un séjour en Suisse et de nombreuses discussions sur le sujet avec sa marraine, elle a décidé de jeûner et a partagé avec moi son expérience. 

 

Je me suis lancée à mon tour sans hésitation lorsque j'ai vu les résultats qu'elle a atteint.

J'avoue que j'ai procédé d'une manière assez différente d'elle (elle n'a pas préparé le terrain, travaillait et l'a fait principalement à l'eau), je n'ai pas eu les mêmes sympômes (elle a eu des migraines mais pas moi) mais au final, comme elle:

 

● Je me suis affinée

● La peau de mon visage a perdu ses petites aspérités, boutons et a gagné un éclat magnifique. 

● Bref, j'ai l'oeil vif (blanc des yeux immaculé) et le poil brillant (chevelure au top)

● Ma créativité a explosé et j'y vois plus clair dans mes priorités

● Je me sens plus sûre de moi

 

En plus:

● Je n'ai plus du tout mal au dos 

● Je me sens plus calme

 

Pourquoi ai je eu envie de jeûner ?

 

J'ai eu cette année plusieurs bouleversements dans ma vie (divorce, achat de maison, déménagement, debut de ménopause, olé ...) et depuis quelques mois, je me sentais lourde et empatée avec une vraie envie de dégager les lourdeurs du passé.

 

Je me documente aussi depuis plusieurs mois pour aller vers une alimentation plus saine et plus consciente. 

J'ai intégré depuis longtemps que j'avais envie de manger une nourriture vivante (non tranformée par l'industrie alimentaire, comme les plats préparés), pas trop cuite, bio et fraiche.

 

Les deux dernières prises de conscience étant:

 

 L'importance pour moi de diminuer la quantité de mes rations alimentaires.

Cette prise de conscience est venue de cet article, puis de la lecture du livre "L'art de la frugalité et de la volupté" de Dominique Loreau (que je vous conseille vivement. 5,69 € sur Amazon)


41crVTpiWcL._.jpg

 

 

L'envie de remplacer certains repas par des jus de légumes frais.

C'est Madame Sirène Bio, qui m'a donné envie d'essayer les jus.

Pour aller plus loin, j'ai regardé cette video de Thierry Casasnovas, qui explique en détail pourquoi les jus sont si nourrissants et celle ci, 
"Gros , malade et presque mort" dont le titre est affreux mais qui est assez

impressionante lorsque l'on découvre les résultats obtenus.

 

 

 

 

Ce sont des positionnements extrêmes dans ces deux derniers cas et l'importance est d'adapter toutes les infos que l'on peut trouver sur internet à son propre ressenti. D'où l'importance d'être à l'écoute de son corps et de son plaisir, ce que j'ai pris grand soin de faire.

 

 

J'ai adapté la manière de conduire mon jeûne en fonction de ses deux critères là. Par exemple, je devais préparer un bouillon de légumes. Je l'ai fait, j'ai goûté et j'ai trouvé cela vraiment dégueu (je pense qu'il faut assaisonner à mort avec des herbes aromatiques). Il était hors de question de me forcer et j'ai donc zappé le bouillon de légumes en le remplaçant par 1/4l de délicieux jus de légumes bio.

 

Avant de commencer à jeûner, se documenter:

J'ai commencé par lire, "Le jeûne" par Hellmut Lützner (7,70 € sur Amazon) très accessible et super pédago

 

51KIx27e3WL._.jpg

 

 

N'importe qui ne peut pas jeûner, surtout seul et il faut vraiment se documenter et ne pas hésiter à se faire suivre par son médecin pendant la durée du jeûne. Toutes les précautions à prendre (par exemple, surveiller le taux d'urée si le sien est déjà élevé au départ) sont dans le livre.

 

J'en ai repéré un autre et qui est souvent conseillé, "Les surprenantes vertus du jeûne" de Sophie Lacoste (mais je ne l'ai pas encore lu).


41qDhZXOiVL._BO2-204-203-200_PIsitb-sticker-arrow--copie-1.jpg

 

 

J'ai aussi visionné des tas de vidéos sur internet qui m'ont permis de constater deux visions un peu différentes dans la manière de mener un jeûne:


- Soit associer jeûne et activité physique, randonnée, etc ... (très efficace pour perdre du poids)

 

- Soit associer le jeûne avec une idée de retraite, de retour sur soi, de repos et d'écoute intérieure. J'ai bien sûr choisi ce chemin là (le sport pour moi, ce sera pour demain, peut-être, inch Allah ... ^^) 

 

Bien préparer son jeûne

 

J'avoue que j'ai commencé une bonne semaine avant le début véritable de mon jeûne à:

 

➺ Diminuer les quantités de nourriture, en disposant mon repas dans des petits bols (plutôt que dans d'immenses assiettes). Je pense avoir diminué mes rations de moitié à partir de ce moment là. Le but avoué étant de me dire que si je diminuais petit à petit et naturellement la taille de mon estomac, je risquais moins de subir la faim lors de mon jeûne (et c'est vrai, ça marche! )

 

➺ Mis une conscience sur une mastication longue de mes bouchées.

 

➺ Mis une conscience sur les saveurs de mes repas et le fait de les déguster lentement et au calme (ce qui n'était pas le cas avant)

 

Les premiers jours du jeûne

 

J'ai choisi de suivre un jeûne dit "Buchinger" à base de tisanes, de jus de légumes et de jus de fruits. (On peut jeûner juste à l'eau aussi, par exemple,mais bon, je ne le sentais pas pour moi, épicurienne jouisseuse)

 

Hellmut propose de commencer par une journée de transition, puis de faire 5 jours de jeûne.

 

Voici le menu d'une journée:

Matin: Tisane avec 1 càc de miel

Midi: Bouillon de légumes ou cocktail de jus de légumes

          (pour moi:  un jus de légumes yummy et bio que j'ai magnétisé)

Après-midi: Tisane avec 1 càc de miel

Soir: Jus de fruits ou de légumes ou bouillon de légumes

        (pour moi: un jus de prune délicieux et bio, que j'ai magnétisé)

 

Un conseil: j'ai mâché longuement mes jus de légumes et de fruits (zéro sur l'échelle de la distinction à table). L'idée parait dingue mais c'est ce qui permet d'aprécier son repas en le dégustant. Cela permet aussi d'arriver à une sensation de satiété assez étonnante vu les circonstances.  

 

4-4394.JPG

instant vérité:

j'ai tellement eu peur d'avoir faim

que j'ai acheté 5 fois plus de jus

par rapport aux quantités nécessaires ^^

 

L'importance de faire des lavements

Bon, en avant pour le côté glamour.

Il faut faire des lavements pour nettoyer le colon tous les deux jours.

Je n'y suis pas allée de gaité de coeur mais je savais que c'était indispensable pour ne pas avoir de maux de tête.

➺ Et surtout, je me suis branchée sur la joie de voir tous ces résidus anciens et toxiques partir de mon corps.

 

Hellmut propose de procéder grâce à un bock de lavement ou bien en diluant 40 g de sulfate de magnésium dans 3/4 l d'eau.

Sachant qu'en pharmacie, le sulfate de magnésium est vendu en sachet de 8g, je ne sentais pas du tout les 40g et encore moins les 3/4 l au réveil.

 

➺ J'ai utilisé 3 sachets (24 g en tout) dilués dans 1/2l d'eau filtrée (et sur laquelle j'ai fait du reiki pour dynamiser le mélange) et j'ai bu tout cela à la paille. C'est plus rapide et dans ce cas, il n'y a presque pas de contact possible entre le mélange (très amer) et mes papilles. 

Après oui, on se vide en spray (c'est trop rigolo) et dans mon cas, cela dure une journée. 

➺ Petit conseil: Quand j'ai senti que je commencais à être irritée, j'ai carrément mis du beurre de Karité autour du petit trou (amis poètes, ...).  Jeûner oui, mais dans le confort ^^

 

Edit du 26.01.2014: Maintenant, je fais des lavements à l'eau filtrée tiède, c'est très facile et beaucoup plus rapide.

 

Comment je me suis sentie les jours 1 et 2

 

Les deux premiers jours, j'ai eu un peu faim, pas du tout froid (merci la canicule) et j'ai fait des rêves, des cauchemards plutôt Rock n'Roll. 

Par exemple, j'ai rêvé plusieurs fois que mon nouvel appartement ruisselait d'eau (symboliquement: les émotions) et était rempli de mal façons (murs partant en miettes).

 

✔ Un beau nettoyage des émotions et de mes peurs donc ...

Je n'ai pas hésité à m'allonger dans la journée (souvent l'après-midi) pour faire une sieste lorsque j'en avais envie.

 

✔ Dès la fin du jour 2, j'ai senti que je commencais à m'alléger et à respirer beaucoup mieux, comme si mes poumons avaient gagné en volume.

 

✔ J'ai aussi remarqué que je me tenais souvent les épaules haussées, ce qui était immédiatement douloureux pendant le jeûne, m'obligeant à les baisser et à me décontracter.

 

J'ai aussi été testée sur ma manière de gérer la fatigue et la lassitude, en particulier au réveil.

 

Helmut conseille de se reprendre et de se secouer et c'est vrai, ça marche. Je me suis retrouvée à choisir entre le fait de me recoucher ou de me secouer et oui, j'avoue que lorsque je me suis secouée en me disant que je n'avais aucune raison de me sentir fatiguée après une nuit de sommeil (grâce à une douche au gant de crin, par exemple) cela allait mieux ensuite.

✔ Un ancrage c'est mis en place (merci le jeûne), pour moi qui ai tant de mal à sortir du lit.

 

Enfin, dès le départ, j'ai choisi un beau cahier d'Amour de jeûne sur lequel j'ai noté mes ressentis, mon état, mes menus, mes difficultés, mes découvertes, mes joies et surtout:

 

✔ les tonnes d'idées qui sont arrivées en permanence.

 

Merci le jeûne pour la créativité

 

                                             (to be continued)

 

 

❀ ❀ ❀ ❀ ❀ ❀

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 17:31

 

Capture-d-ecran-2013-05-30-a-21.16.14.png

 

 

Depuis 4 ans, je suis passée définitivement aux colorations végétales pour donner des reflets à mes cheveux.


J'utilise une teinture Logona (cuivre flamme ou noisette cuivrée) que je pose moi même.

Je raconte ici pourquoi et vous trouverez en fin de cet article quelques liens qui vous expliqueront en détail pourquoi il vaut mieux éviter les colorations chimiques.

 

L'Atelier des Elfes

 

En lisant ce billet chez Bulle de coton, je me suis dit qu'il faudrait un jour que je prenne rendez-vous dans ce salon au si joli nom, afin de pouvoir conseiller éventuellement l'endroit à mes amies et à mes clientes Reiki.


Dernièrement, l'une d'entre elle, qui sortait d'une maladie grave, se désolait de ne plus pouvoir teinter ses cheveux, les colorations chimiques lui étant interdites (tiens donc !). Elle avait plusieurs mariages prévus les prochains mois et elle avait très envie de renouer avec sa féminité, ce qui me réjouissait.


J'ai donc pris immédiatement rendez-vous à l'Atelier des Elfes pour découvrir cet endroit.


Pour être franche, je pensais que j'allais ressortir avec une belle coloration naturelle.

 

Ce fut bien plus que cela ...

 

 4-3601.JPG 

 

 

LE RENDEZ-VOUS

 

J'arrive dans le salon et je remarque que le calme règne malgré l'effervescence et le nombre de clientes. La douce Line vient m'accueillir et m'explique en détail les soins que je vais recevoir.


 

4-3585.png

 

 

 

Elle me pose quelques questions pour définir mon profil aryurvédique.

Puis, elle vaporise une brume (l'elixir sucré) qui sent délicieusement bon au dessus de ma tête en me demandant de respirer profondément, le voyage olfactif et la relaxation commencent. 

 

 

Cécile, la propriétaire du salon, m'explique que les elixirs ont une action équilibrante sur les émotions. 

Par exemple, l'elixir sucré redonne de l'énergie, facilite le recentrage et l'elixir fleuri apporte de la créativité et de aide en cas de baisse de moral. 


 

4-3610.JPG

 

 

Elle m'explique la philosophie de son travail:

 

"Travailler sur soi,

tout en se faisant du bien avec ses cheveux" 

 

J'avoue que le fait de savoir que j'ai ces outils olfactifs à ma disposition, m'aide à rester centrée sur le corps et à me demander plus souvent comment je me sens. histoire de courir ensuite me faire un pshitt.


Arrive le moment de la pose de l'huile sèche (le bain sucré, dans mon cas).

Devant mon étonnement qu'elle procède ainsi avant la coloration, elle m'explique que, contrairement à ce que je pensais, l'huile ne va pas faire barrage, au contraire.


Elle insiste également sur le fait que, chez soi, l'huile doit être posée en cure, c'est-à-dire pendant au moins 2 heures, idéalement une nuit entière pour une efficacité maximale.

 

Je ferme les yeux et c'est parti pour un délicieux massage cranien. 

 

Je la vois, ensuite, préparer ma coloration végétale dans un grand bol en bois, l'application est super rapide.

 

Pendant la pose, on me propose une boisson et je peux piocher dans la bibiothèque des magazines et des livres tendance bio, éthique et naturel.

 

Deux après environ, je passe au shampoing (la crème sucrée) qui sent lui aussi délicieusement bon.

 

Puis vient le moment du séchage avec l'application auparavant de l'Eau d'Elhaz, qui est un soin gainant qu'elle applique au moment du séchage et qui donne du volume tout en protégeant les cheveux

Cécile me raconte qu'elle a trouvé le nom du produit en tirant une rune. C'est Elhaz qui est sortie.

Je suis fan, bien sûr  (de son idée et de la symbolique)

 

 

4-3599.JPG 

 

 

Lorsque je lui demande pourquoi sa gamme n'est pas certifiée bio, elle me répond qu'elle s'en moque, parce qu'elle sait exactement ce qu'il y a dans ses produits.

Elle m'apprend (et je tombe des nues) que l'on certifie une gamme entière (et non pas les produits un par un) et qu'il existe des gammes certifiées bio, dans lesquelles se trouve un shampoing contenant des ingrédients très limites. 


● ● ● ● ● ●

 

LE RESULTAT

Au final, ma couleur est magnifique et mes cheveux blancs sont très bien camouflés.

Ils ont une texture et une brillance magnifique. Avec le recul, j'apprécie aussi que les reflets tiennent bien dans le temps.

 

 

4-3594.jpg

 


LES BONNES SURPRISES

 

Moi qui pensais venir pour une simple coloration naturelle, j'ai recu une véritable prise en charge de mon bien-être.

 

Je suis très sensible aux odeurs et je peux vous dire que la gamme "les délices d'azylis" est addictive pour le nez et pour le moral.

 

 

J'ai adoré lorsque Cécile m'a dit que je pouvais aussi appliquer l'huile sur le corps. C'est à la fois évident et si rare d'entendre ce genre de discours. Nous sommes tellement habitués à une segmentation à outrance des produits que nous consommons que nous avons oublié le fait que si un produit est vraiment bienfaisant pour le corps, il n'y a aucune raison qu'il ne puisse pas être appliqué partout.


Cela m'a rapellé d'ailleurs l'usage en shampoing de certains savons. J'aime beaucoup ce côté universel.


J'ai apprécié la consistance ultra fine de la poudre utilisée pour la coloration, son application est rapide et le temps de pose moins long par rapport à mon produit Logona.

 

Je me suis rendue compte que lorsque je pose ma couleur moi même, l'arrière de ma chevelure n'est pas vraiment colorée régulièrement (d'où l'intéret de venir se faire chouchouter de temps en temps dans un salon, lorsque l'on pose soi même sa couleur)

 

De même et avec un peu de recul, j'ai constaté que ma coloration tenait plus longtemps sur les cheveux blancs.

 

Enfin, les tarifs pratiqués sont très raisonnables et sont totalement transparents.

 

LA CONCLUSION

 

Un vrai coup de coeur pour les soins et les produits de l'atelier des Elfes. 

 

 

J'ai prévu de continuer à poser moi même mes reflets avec les colorations Marcapar vendus au salon (cuivre intense pour moi) et régulièrement, je reviendrai pour une couleur à l'Atelier des Elfes, mais aussi pour respirer, me poser, me gorger de senteurs qui font du bien à l'âme, profitez de bons conseils et peut être pour une coupe.


 

l'atelier des elfes par flo

 

 

 

  L'Atelier des Elfes

3 rue Alphone Daudet

75014 PARIS

01.53.90.56.69 



 

Pour aller plus loin:


☞ La gamme Les délices d'Azylis

☞ L'interview de Cécile sur le blog de Terrasens

☞ Des infos sur les élixirs sur le blog d'Univeda

☞ L'avis de Green Smoothie

☞ L'avis de Ma bulle de coton

☞ Des infos sur les colorations chimiques chez Soignez vous.com

☞ Colorations chimiques chez Feminin bio

☞ Colorations capillaires chez La vérité sur les cosmétiques

 

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 17:17

 

4-3474.JPG

 

"Cela sent bon chez toi, ça vient d'où ?"

me demande-t-on souvent

- de moi, mais aussi  de mon diffuseur d'huiles essentielles.

 

C'est une envie qui me tournait autour depuis des années et je me suis souvenue récemment que l'homéopathe de mon enfance en avait un dans sa salle d'attente. Cet objet me fascinait et j'en ressentais immédiatement les effets bienfaisants.

 

Il en existe beaucoup sur le marché, à différents prix.

 

Je désirais un modèle:

- Beau

- Facile à utiliser

- Facile à nettoyer

- Avec diffusion de brume

- Avec diffusion d'ions négatifs

 

J'ai flashé sur le modèle SHA de chez Pranarom.

Il coûte 89.90 € chez Amazon.

 

 

Voici son descriptif:

 

Le concept de SHA est issu de la tradition philosophique Chinoise des cinq éléments. L’équilibre de la Nature. Nos diffuseurs en métal et argile pourpre illustrent parfaitement le principe fondamental la terre engendre le métal. 

Les diffuseurs SHA offrent une expérience unique à vos sens : les arômes pour l’odorat et la beauté d’un objet de grande qualité.
(source Pranarom)

 

 

diffuseur-pranarom-sha-petit-modele.jpg

source image

 


Je l'utilise avec de l'eau filtrée et de l'huile essentielle de Petit grain bigarade (ma préférée)

 

Lorsque j'ai envie d'une autre énergie, je vais voir du côté des mélanges prêts à diffuser de chez Greenweez ou dans ce livre:


 

le-guide-de-l-olfactotherapie-les-huiles-esse-.jpg

source image

 


 

C'est tout simplement addictif,

je ne peux plus m'en passer.

Ma maison, mon espace sacré ...

 

 

☞ le modèle SHA de chez Pranarom

Mélanges d'huiles essentielles à diffuser

Un livre pour se sentir bien grâce à l'olfactothérapie


 4-3469.JPG

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 19:16

 

be6c0f3263fce537bd33a57c9bf9c735.jpg

source image

 

 

C'est un merveilleux cadeau que m'a fait cette amie très chère en me racontant 

 sa ménopause plutôt corsée.

 

 

Je l'ai écoutée, avec effarement, me décrire ses nuits sans dormir, l'inconfort et le reste (que je vous épargne)  parce que je n'avais tout simplement pas encore réalisé que j'allai entrer dans cette période de ma vie de femme.

 

 

Et là je me suis dit : oui, mais NON,  pas comme ça !

 

 

Je ne sais pas du tout comment cela va se passer pour moi, mais j'ai bien l'intention de vivre cette étape le mieux possible.

 

J'ai en tête certains outils que je connais et j'imagine déjà en découvrir d'autres :

 

● Adapter mon alimentation

● Utiliser des gels lubrifiants si nécessaire (cela tombe bien, j'adorais le Slime)

● Aller consulter ma naturopathe, mon acupunctrice, mon homeopathe

● Utiliser des plantes, des huiles essentielles, des Fleurs de Bach ...

● Continuer les soins Shiatsu, le Reiki et la Relaxation. 

● Continuer à travailler sur moi, sur mon féminin, sur mon rapport à l'homme (Tome 10 sur papier Bible)

 

● ● ● ● ● ● 

 

Depuis toute jeune, ma hantise a été de devenir une vieille dame aigrie et déprimée et j'ai longtemps vécu dans un quartier dans lequel les femmes agées, ultra privilégiées matériellement, faisaient la queue à la pharmacie pour faire des refill d'anti dépresseurs. (Ce n'était pas le fait de prendre des anti dépresseurs qui me choquait, mais le nombre impressionnant de femmes qui en avaient besoin).

  

Je me souviens en revanche avec joie, d'une interview de Macha Méril, qui a crée l'association "Les cinquantièmes jubilantes" et d'autres personnalités (Katherine Hepburn, Audrey Hepburn, il faut s'appeller Hepburn ou quoi ?) qui m'ont transmis le message qu'il est possible de vieillir en restant dans un épanouissement de femme et avec élégance.

 

 

Je pense qu'elles ont aussi fait un travail sur elles pour faire le deuil de leur jeunesse (et de leur beauté extérieure) pour passer à quelque chose de plus profond, à une générosité, une sérénité et à une forme de transmission (beauté intérieure).

 

● ● ● ● ● ● 

 

J'espère pouvoir transmettre à mes filles que les étapes de la vie d'une femme peuvent être merveilleuses.

J'ai adoré la première fois que j'ai eu mes règles (j'étais fière de devenir une femme) et que j'ai fait l'amour (cela c'est passé dans la douceur et j'avais totalement confiance). J'ai adoré accoucher (merci les cours de sophrologie) et j'attends sereinement la prochaine étape.

 

Cela se travaille un peu et il existe sur le net, des images revigorantes, des sites, des groupes Facebook animés par des femmes merveilleuses, des vidéos, toute l'information nécessaire pour s'ouvrir et avoir accès à un épanouissement de femme, quelque soit son âge.

 

N'hésitez pas à aller à la pêche aux infos, vous trouverez celles qui vous correspondent parfaitement. (je ne crois pas au hasard ^^)

 

Flo 50 ans 


Merci Jane Birkin d'avoir dit un jour :

"Plus on vieillit, plus il faut sourire !"


Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:07

 

cecf0c25314f629c0af0e27505e0f2aa.jpg

source image

 

C'est un peu en serrant les fesses que j'ai répondu au questionnaire d'Elisa Boelle car elle est pour moi une espèce de modèle en matière d'alimentation consciente. 

 

Ce fut finalement un exercice très agréable à faire car cela m'a permis de prendre du recul sur ma manière de m'alimenter et de m'amuser un peu.

 

Merci Elisa !

 

 

cahier-chez-elisa.png

 


 

Quelques remarques complémentaires:


● J'ai oublié de parler d'eau filtrée, or c'est une base fondamentale pour moi, pour la boisson, mais aussi pour la préparation des aliments.


Je cuisine les pates, le riz et les légumes à l'eau filtrée systématiquement avec le système Dom source.


● Pour la soupe de la flemmarde, il faut ajouter de l'eau (filtrée donc), bien sûr !


● Hier encore, j'ai eu droit à une commande d'office d'un fondant au chocolat en dessert ^^

 

● Merci Marie-Lore pour tes précieux conseils sur l'alimentation.

 

Mon Yummy Board sur Pinterest 

 

 

Vous retrouverez L'interview complète ICI.



 


Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:26

 

3-1412.JPG

 

"Sur ta peau = dans ton sang"

 

J'ai bien enregistré cette phrase simple mais efficace, lue sur le blog d'Univeda.  J'y pense à chaque fois que j'effectue un achat de cosmétique.

 

 

En ce qui concerne mon déodorant, je me suis toujours trouvée face au dilemne:

 

Naturel vs Efficacité totale.

 

Je ne supporte pas les mauvaises odeurs et j'ai un odorat sur développé (c'est un presque un handicap, je vous jure), donc autant dire qu'avec une telle exigence, j'ai essayé des tonnes de marques et je pensais devoir continuer ma quête un bon moment.

 

Elle a pris fin depuis un mois et le grââl est:

 

le "Deodorant cream"

de chez Soapwalla.

 

soapwalla-deodorant-bio-creme.jpg

 

Je l'achète chez Univeda, une boutique en ligne très sympatique.

Les autres produits que j'ai commandé chez eux sont tous top également.


Il coûte 14 €. C'est, certes, plus cher qu'un déo conventionnel ou bio mais très peu de produit suffit et l'efficacité est totale.

 

Croyez moi, je l'ai testé dans un certain nombre de situations extrêmes que j'ai décidé de vous épargner cette fois ci ...

 

Et puis, avouez le, il ne vous serait jamais venu à l'esprit de vous caresser les aisselles et bien votre nouveau déo n'hésitera pas à vous offrir ce petit moment de sensualité. 

 

Une joie de plus dans votre vie :-)

 

 

 La boutique en ligne UNIVEDA

☞  Le blog d'UNIVEDA

  Le récit de Mélanie d'Univeda, lorsqu'elle a découvert ce déo

☞  Les avis sur ce produit dans beauté-test

  Un article sur l'atelier de Rachel, la sympathique créatrice des produits Soapwalla


 

Rachel, c'est elle:

soapwalla-copie-1.png

 


Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article