Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 15:23

shan-kelly-shop-til-you-drop.jpg

 

Je ne fais jamais les soldes dans les magasins et je suis d'autant moins motivée depuis que j'ai discuté avec une jeune femme dans mon entourage qui a travaillé dans une chaine de prêt-à-porter lors de la période des soldes.

 

Elle m'a raconté que des camions de livraison remplis de produits (de qualité très moyenne) fabriqués exclusivement pour cette période débarquaient chaque matin.

Donc, j'ai un gros doute sur les "affaires" que l'on peut faire ...

 

J'avoue préférer acheter peu mais de belles pièces, que je vais avoir envie de porter des années.

 

Un pantalon bien coupé qui fait de belles fesses, de la maille de bonne qualité, une robe dans laquelle je me sens belle.

 

Je pense que lorsque l'on essaye un vêtement ou une paire de souliers, s'ils sont faits pour nous on le sent instinctivement. Donc si je ne me sens pas au top dans un vêtement, je ne l'achète jamais.

 

En revanche, il m'arrive de temps de temps de repérer un modèle sur internet qui me plait et qui est hors budget. Dans ce cas, j'attends et le premier jour de la période des soldes et je le cherche.

C'est ainsi que j'ai pu trouver ma robe de rêve (made in Italy) récemment sur chez  Zalando  à 45% de remise.

 La livraison (par UPS) est rapide et gratuite.

 

Je vous conseille ce site (allemand) qui, lorsque l'on sait farfouiller, regorge de trésors.

Le bon plan en ce moment est de regarder si vous ne trouvez pas votre bonheur par exemple chez Castaner , excellente marque espagnole, dont les modèles sont super confortables. J'avoue qu'en ce moment même, je suis en train d'essayer de résister à ça. 

 

 

 

Repost 0
Published by Florence - dans BONS PLANS
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 22:53

  work-hard-have-fun-basic-t-shirt-women-s design

 

Tranquillement installée dans mon canapé avec un thé, je vois arriver ma plus jeune fille qui s'installe pour discuter.

 

Elle me parle de ce qui se passe dans sa vie en ce moment et en particulier de son contrôle de physique qui arrive.

 

"Bon alors, tu es prête ?

- Oui à peu près, mais il y a juste un chapitre que je n'ai pas bien compris."

 

Quelques jours auparavant, j'avais assisté à la réunion parents-profs lors de laquelle son professeur de physique m'avait dit : " Elle a de bons résultats et j'attends un 13-14 à son prochain DST " 

 

Cela m'avait mis (à moi, le comble) une de ces pressions ...

 

Je propose donc à Constance ma méthode de révisions intenses à base d'exercices en quantité en particulier sur les Annales je sais, je lui ai vendu du rêve . Elle m'écoute tranquillement puis soudain j'entends cette phrase définitive:

 

"Mais tu sais maman, nous

(= les jeunes de ma génération)

on ne travaille pas !"

 

 

Cela fait écho à ce que j'entends souvent en ce moment autour de moi:

"ils ne travaillent pas !"

 

Et là, j'ai basculé complètement.

J'ai compris que je ne pouvais plus aujourd'hui conseiller et encore moins forcer mes enfants à cravacher comme j'acceptais de le faire moi-même lorsque j'étais enfant.

 

Ils écoutent gentiment leurs parents mais vont tranquillement sur leur chemin ensuite à leur rythme et en suivant leurs envies.

 

Et qu'est ce que cela donne au final ?

 

Cela donne des jeunes gens certes moins studieux mais qui, lorsqu'ils ont déjà trouvé leur voie, inventent, diffusent, vendent même leurs créations en parallèle de leur vie scolaire.

 

Je connais un jeune homme qui a déjà son groupe, sa carte à la Sacem, il a juste 18 ans.

 

Un autre qui a créé sa boite de production vidéo.

 

Aujourd'hui, je suis tombée sur cette info.

 

Chacun de mes enfants a une activité créative ou artistique qui le passionne.

Leurs résultats scolaires très satisfaisants, leur positionnement et cette tendance que je sens autour de moi calment immédiatement mes envies de rentrer dans la dureté pour "augmenter leur niveau" et calmer ainsi mes peurs.


De toute façon, ils n'acceptent plus cette exigence, ils ont d'autres sujets qui les passionnent et qu'ils ont dénichés eux-mêmes d'ailleurs.

L'école est un outil indispensable mais leur vie ne tourne plus autour de cela.

 

Sur les conseils de Tristan, j'ai acheté  "Libres enfants de Summerhill" . Il est temps que je le lise.

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 19:57

2106691_y1ldnImw_c.jpg

Source Image

 

Avoir de beaux cheveux, c'est pour moi : utiliser de bons shampoings.

Je vous en parle ICI.

 

C'est aussi, ajouter de jolis reflets tout en les nourrissant, grâce à une coloration bio.

Je vous en parle LA.

 

C'est enfin, utiliser la Rolls Royce des brosses à cheveux

 

Ma première Mason Pearson, je l'avais achetée en Angleterre alors que j'étais étudiante. Je l'ai gardée des années avant de devoir la jeter en pleurant.

 

J'ai ensuite navigué de brosses en brosses, jusqu'à ce beau jour de décembre 2010 où je me suis dis qu'il était temps que je me fasse un petit cadeau pour me récompenser de tout ce que j'étais en train d'accomplir en ce moment.

 

Je voulais également en offrir une à mes filles, avec toujours cette idée en tête de les guider vers des produits de qualité.

 

Si vous voulez les payer un bras, allez au Bon Marché , sur internet ou dans les pharmacies des beaux quartiers.

 

J'ai failli embrasser mon écran lorsque j'ai trouvé mon bon plan.

 

Ce format BN4 est idéal. Il correspond au bon format pour les trousses de toilette ou les sacs à main. Il convient même aux cheveux longs.

 

J'ai choisi pour moi le modèle BN3 qui est un peu plus grand et que je laisse dans ma salle de bain. Il coûte 52 € et la brosse complémentaire sert à la nettoyer parfaitement. Si vous ne désirez pas le modèle compact comme la BN4, celui ci sera peut-être bientôt à nouveau en stock chez Amazon.

 

Je suis bien contente d'avoir retrouvé le plaisir de me déméler les cheveux même mouillés, le sourire aux lèvres.


022--2-.JPG

 

Repost 0
Published by Florence - dans BONS PLANS
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 12:28

9b16c684-e80e-4619-a448-93f9998cc6a9.jpg

Source image


 

Tristan a posté aujourd'hui un article qui me parle beaucoup sur la responsabilité et cela a fait écho à l'une des mes compréhensions récentes.

 

Lorsque je suis face à une situation désagréable, qui m'énerve ou me peine, mon premier reflexe aujourd'hui est de chercher ma responsabilité dans ce qui m'arrive.

 

Je sais que je vais devoir chercher avec sincérité mais aussi beaucoup d'ouverture et d'humilité car la réponse n'est quelque fois pas très glorieuse pour moi (et mon ego).

 

Récemment, j'ai été un peu bousculée par la vie et je me suis demandée pourquoi, alors que je faisais ce "travail sur moi" d'une manière assidue, je me retrouvais encore face à de la dureté.

 

Je sais que, dans le passé et même le passé très lointain, j'ai pu être dans des états de dureté en étant, par exemple, dans le jugement ou trop exigeante.

 

Je sais voir aujourd'hui beaucoup plus rapidement lorsque je ne suis pas juste avec les autres et dans ce cas j'appelle pour m'excuser (cela fait du bien à tout le monde, je conseille ^ ^).

 

Lorsque par exemple je trouve que mes enfants sont un peu agressifs, je sais pertinemment que je dois me poser des questions sur ma propre attitude par rapport à eux. Souvent, je constate que je suis moi même dans une colère ou une fatigue, par exemple, qui n'a rien à voir avec eux mais qu'ils ressentent et subissent.

Une relaxation ou une méditation ou tout simplement du repos me permettent de me recentrer sur le coeur et comme par miracle, la situation s'apaise rapidement.


Alors, pourquoi ces évènements désagréables qui se répètent ?

J'ai commencé à chercher l'enjeu (pour moi) de cette situation. Je savais que cela en valait la peine car le trouver me permettrait de nettoyer, de dépasser un comportement toxique dont je suis 100% responsable.

 

 

Alors que je me reposai, la solution est venue et franchement j'ai été scotchée. En gros, j'ai compris que ces situations de dureté m'obligeaient à rentrer maintenant dans une vraie douceur vis à vis de moi-même pour les règler.

 

Rentrer dans une vraie douceur avec soi pour régler un problème c'est par exemple : Demander de l'aide (auprès d'un thérapeute, d'un accompagnant, d'un expert dans le domaine) afin de ne pas partir bille en tête en m'épuisant et en portant seule le fardeau (mon ancien comportement).

C'est faire un voyage avant d'entamer une procédure ou un changement de vie afin de prendre des forces.

C'est accepter de prendre du temps pour soi pour digérer les évènements en se faisant masser ou en prenant un rendez-vous de Reflexologie ou de Shiatsu.

C'est me reposer, tout simplement, avant d'attaquer le truc bille en tête.

 

Ce n'est pas une perte de temps, c'est au contraire l'assurance que j'aurais plus de discernement pour rétablir la situation et que j'aurais toute l'énergie suffisante pour m'occuper, en parallèle, des projets qui sont eux importants pour moi, dans ma vie aujourd'hui.

 

  artwork-1pn2.jpg

Source image

 

 

On dirait bien que 2011 commence fort


Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 15:38

 

Un petit mélange d'inspirations trouvées chez Holstee et chez l'artiste Shirin Sahba  pour partager avec vous mes souhaits pour 2011.

 

sahba_feeding_the_fishpn2.jpg

 

 

3853250337_4dd6f9cd3fpn2.jpg

 

 

"Au gui l'an neuf" vient de "O Ghel an Heu" qui signifie "que le blé lève".

Cette phrase était prononcée par les druides au solstice d'hiver lorsqu'ils coupaient le gui sacré pour montrer que la nature revivait.

 


Repost 0
Published by Florence - dans ACTU
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 13:00

Ce qui veut dire "Etiquettes pour cadeaux" c'est définitivement plus sexy en anglais, non ?  et je me suis bien amusée cette année encore à trouver une idée pour décorer mes cadeaux de Noël.

 


Je vous propose une idée de bricolage que vous pouvez soit imprimer directement, soit réaliser avec vos propres imprimés.

 

003.JPG

 

 

Je suis partie des collections de deux éditeurs de tissus British que j'adore. Merci à Osborne & Little et Brie Harrison (gros coup de coeur pour la collection de Brie).

 

007-copie-1

 

 

J'ai posé des oeillets pour avoir une jolie finition mais ce n'est pas indispensable.

 

Si vous avez envie de récupérer le fichier et de l'imprimer,c'est possible et c'est ICI .

 

Il y a une étiquette sans "Joyeux Noël", c'est normal, j'ai des amis qui sont nés en décembre ^ ^.

Repost 0
Published by Florence - dans HOME MADE
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 16:33

JDB.png

 

Chaque année, je leur dit: "Bon, vous êtes trop grands maintenant ?".

Mais non, ils ne s'en lassent pas et pourtant ils ne sont plus en primaire depuis bien longtemps ;).


Donc j'avoue, j'achète encore des calendriers de l'Avent à mes enfants et je suis prête à parier que même si les vôtres jouent les gros durs indépendants, cela les fera fondre.

 

Je les choisis soigneusement chaque année car j'aime qu'ils soient beaux et que ce qu'il y a à l'intérieur soit bon.

 

Cette année, mon fournisseur c'est Jeff de Bruges.

Il coûte 12.50 € mais cela en vaut vraiment la peine.

 

Nouvelle-image--2--copie-3.png

 

 

Lors de mes recherches, j'ai aussi flashé sur celui de Virginie Duroc Danner.

Il est plus cher mais l'idée est de ré-utiliser la petite maison l'année suivante.

 

calendrier-de-l-avent-copie-1.jpg

 

Elle partage le "making off" sur son blog, je me suis retrouvée en plein trip "Charlie et la chocolaterie". J'aime aussi beaucoup sa philosophie.

 

 

Marie-lore, a lançé une magnifique énergie de Noël sur son blog et plusieurs amies ont répondu à son appel. J'adore les calendriers que Anne et Soulafati ont mis en place aujourd'hui.


Repost 0
Published by Florence - dans HAPPY MUM
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 20:32

Impossible de me souvenir comment je suis tombée là-dessus mais c'est exactement le style de programme qui me rend diiiiingue.


 

mywebface-collage.jpg

 

Grâce à MyWebFace, vous pouvez créer votre avatar très facilement.


Les options changent très souvent. En ce moment par exemple, vous pourrez vous transformer en immigrante américaine (Thanksgiving oblige) bien glamour devant son champ de maïs:

 

24066260.jpg

 

Ce qu'il faut quand même savoir, c'est que lorsque vous installez le logiciel, une "Tool bar" est installée d'office en dessous des onglets classiques de votre navigateur.

 

Vous pourrez la supprimer facilement en cliquant sur la flèche à droite de l'onglet "mywebsearch" puis fonction "Activer/désactiver" puis "désinstaller my websearch".

 

mywebface.png


 

 

 

Je n'ai pas encore osé les oreilles de lapin mais ça me tente bien.

 

A suivre donc ... ;)


Repost 0
Published by Florence - dans JE M'AMUSE
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:47

Un philosophe qui explique d'une manière simple et claire comment il différencie la religion de la spiritualité.

Un partage interessant sur son cheminement personnel.

Ou comment je suis restée scotchée à cette interview de Frédéric Lenoir pour plein de raisons ...

 

 

 

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:44

 

J'ai bien aimé cet article de Genfi.

Comme d'habitude, avec peu de mots et un maximum d'efficacité, il arrive à faire passer une information importante.

 

A la maison, je prépare de temps en temps un plat végétarien et j'ai une vraie relation de couple avec celui-ci: le MAD COOK.

 

J'avais repéré la recette dans un magazine distribué dans ma Biocoop.  D'après mes souvenirs, elle vient d'un employé d'origine Tibétaine.

 

smc3.png

 Photo Steeve Mc Curry

 

Je m'attaque un jour à cette recette et c'est à ce moment là que je dois vous avouer que je fais directement l'impasse sur les recettes trop compliquées.

- s'il faut des ingrédients très particuliers (pate de pistaches, crème de calissons par exemple) : au revoir !

- si la recette demande plus d'une demi-heure de préparation: Bye, bye !

 

Donc, je prépare la recette et je trouve que c'est super long. Ensuite, je suis très dubitative lorsque je commence à mélanger tous les ingrédients à la fin, cela ressemble à rien à une drôle de tambouille. 

 

Puis je goûte: c'est bon (mais c'est long à préparer) donc je jette la recette.

 

Quelques semaines après, je repense à ce plat en salivant et je me dis que j'ai vraiment envie de le refaire. Je me rends compte que je suis tout simplement devenue accro au mélange de saveurs et au contraste mou-croquant. 

J'ai gardé tous les ingrédients en mémoire, ce qui me surprend beaucoup.

Bref, cette recette rend folle et mérite bien son nom:

 

MAD COOK

MAD-COOK.jpg
250g quinoa
2 oignons
3 courgettes
3 carottes
Gingembre
Ail
Cumin
curry
Noix de cajou
Raisins secs
Huile d’olive
2 yaourts (au soja bien sûr, si vous êtes puriste)
1 orange pressée (j'utilise 1 verre de jus d'orange bio)


• Faites cuire le quinoa (1 volume de quinoa – 2 volumes d’eau)
Faites griller les noix de cajou dans une poêle.
Faites cuire les courgettes et les carottes en bâtonnets à la vapeur ou en cocotte-minute afin qu’elles restent croquantes.
Faites griller 2 pincées de cumin dans une poêle (super bonne idée à reprendre pour d'autres recettes), ajouter de l’huile d’olive.
Puis les oignons, l’ail et le gingembre.
Ajouter les légumes + noix de cajou grillées + raisins secs + jus d’orange + yaourts+ curry.
Ajouter le quinoa.
+ sel + poivre

 

En réalité, c'est assez rapide à préparer !

 

Imprimer la recette


smc1.pngPhoto Steeve Mc Curry


Repost 0
Published by Florence - dans PAPILLES
commenter cet article