Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:47

Un philosophe qui explique d'une manière simple et claire comment il différencie la religion de la spiritualité.

Un partage interessant sur son cheminement personnel.

Ou comment je suis restée scotchée à cette interview de Frédéric Lenoir pour plein de raisons ...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article

commentaires

Belline 19/12/2011 14:16

Les interventions de Frédéric Lenoir sont intéressantes car il est intelligent mais aussi pour la clarté et la distance qu'il sait prendre par rapport a son discours et à son sujet. Trop de gens
sont trop engagés de nos jours ce qui nuit à la clarté ce qui n'est pas du tout le cas ici.

Florence 21/12/2011 14:04



Bien d'accord avec toi sur la clarté et la distance de Frédéric Lenoir.


Merci pour ta visite Belline.



Corinne 24/11/2010 14:52


Oui c'est exactement ça Flo, il a su descendre de son nuage et rendre tout ça plus accessible... Souvent "les grands et beaux principes" ont le don de m'exaspérer parce que je me dis "oui c'est ça
va appliquer dans ta vie d'aujourd'hui !!!" (avec une petite voix haut perchée et légèrement aigrie)et je me trouve EVIDEMMENT toutes les excuses dela Terre pourne pas POUVOIR les appliquer...
alors je commence petit, par m'aimer moi, avec mes défauts (mais si arrête... j'en ai !) pour accepter les autres et les aimer mieux.Pour la méditation, je m'adapte, j'ai mes moments de
contemplation, "maman elle rêve !" ;-)


Florence 25/11/2010 00:14



Moi, je t'avoue que c'est le Reiki mon outil principal.


Ils sont choux tes garçons de t'observer ainsi ...



Prune 24/11/2010 12:35


Oui, tu as bien raison quand tu dis qu'il faut savoir être bien au milieu des autres. Je suis 100% d'accord avec toi. Et pour moi aussi, c'est un chantier... Mais, je pense tout de même que pour se
forger sa propre spiritualité, il est nécessaire de se détacher du groupe, cela peut être sa famille, ses amis, etc. pour vivre quelque chose de personnel, et non pas dicté par les traditions, les
habitudes.
Pour la messe, je suis aussi d'accord avec toi (et c'est triste) : ce qui m'a dégoûté d'y aller, c'est un moment où on se donnait la paix, la personne devant moi s'est retournée, m'a regardée et
n'a pas dû me trouver digne de sa poignée de main. Cela m'a choquée profondément, et je ne suis quasiment plus allée à la messe depuis... Malgré tout, je pense qu'il y a de belles messes, et même
si je ne suis pas folle de la messe (c'est une contrepèterie) ;-), c'est bien de ressentir l'unité avec les autres. Une de mes proches l'a ressentie en allant en retraite spirituelle dans un
monastère... et c'était très beau.


Florence 25/11/2010 00:12



Oui, je comprends que tu aies eu les boules. Rappelle toi plutôt ce que tu as dû ressentir avec les autres autour d'un feu de camp et des guitares en plein désert. Que du bon, non ?  ;)



Hadda 23/11/2010 17:25


il dit pas que des conneries le monsieur
plus sérieusement je trouve profond ce qu'il dit à plein de niveaux
chacune de ces phrases sont riches de sens
il est dans une partage de son vécu et de son avancement grâce à sa pratique
c 'est intéressant du début jusqu'à la fin
merci de partager avec nous tes découvertes


Florence 24/11/2010 12:14



Merci Hadda, oui c'est un vrai partage.


(il n'est pas trop là pour vendre son bouquin, c'est rafraichissant ;) )  


 



Prune 23/11/2010 12:56


Tout ce qu'il dit est très intéressant. Il faut que je le réécoute pour bien m'imprégner de ces paroles. Je me demande d'ailleurs si je ne vais pas offrir son livre à quelqu'un à Noël... Alors
merci de m'avoir fait découvrir cet homme.
L'idée de se libérer de la tutelle du groupe, dans une recherche spirituelle, est dans l'ordre des choses, selon moi... et pas parce que je suis individualiste, mais parce que l'expérience
spirituelle est celle qui est la plus intime, et qu'on ne peut vivre que seul, au plus profond de soi. Comme il dit, on a aussi besoin parfois de ressentir l'unité avec les autres, en allant à la
messe par exemple (ou au temple, ou... dans n'importe quel lieu où des gens prient ensemble). Moi-même, je ne le fais pas, mais je pense que c'est important.


Florence 24/11/2010 12:07



Oui, et d'un autre côté il ne faut pas oublier que l'on vit au milieu des autres.


Je t'avoue que je ne sens pas d'échange à la messe, même quand on "se donne la paix".


On peut comprendre des choses sur soi en étant dans l'introspection mais je crois (mais ce n'est que mon avis) qu'il est nécessaire de savoir être bien aussi au milieu des autres.


Je n'y arrive pas encore forcément d'ailleurs, c'est l'un des chantiers en cours ;)