Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 16:52

le-diable-s-habille-en-prada-the-devil-wears-prada-27-09-20.jpg

 

Lorsque ma mère vient à Paris, je file m'acheter des pruneaux car dans ce cas là je retiens ma respiration et le reste.

 

Ma maman est, comment dire ... très exigeante, avec elle-même et avec les autres.

 

Elle m'appelle donc, car elle a envie que l'on se voit et je lui propose de venir déjeuner à la maison.

 

Je file en cuisine lui préparer un repas sympathique. Elle goûte, puis au bout d'un moment, j'entends cette phrase pleine de bienveillance maternelle : "Je ne termine pas, c'est un peu bourratif ton truc !"

 

"Je suis Amour" ai-je pensé en entendant cela et en rigolant intérieurement tellement c'était énorme et prévisible.

 

FemmeContrexZen.jpgSource image

 

J'ai surtout pensé à l'une de mes amies qui a perdu sa maman alors qu'elle était jeune mariée. Je chouinais lui racontais que je trouvais que la mienne, telle le  poisson Maurice , poussait souvent le bouchon un peu loin, lorsqu'elle m'a répondu :

 

"Tu sais, moi la mienne me manque beaucoup. Mes tantes et mes soeurs me protègent beaucoup et me chouchoutent. Elles me disent que tout ce que je fais est parfait alors que je sais très bien que je fais des erreurs, en particulier avec mes enfants. J'ai envie de leur crier: "Mais dites moi la vérité sincèrement, guidez moi ". Ma mère me conseillait et elle était sans concessions. Cela me manque beaucoup aujourd'hui".

 

J'avoue que cela m'avait bien calmé à l'époque et encore aujourd'hui.

 

Ma maman me permet surtout de remettre en question la dureté que je peux avoir de mon côté car j'ai bien compris que si je vis cette situation, c'est parce que j'ai encore un peu (malgré toutes les couches que j'ai déjà enlevées) de cela en moi.

 

C'est ce que l'on appelle l'effet miroir ...

 

"En fait cette théorie s’appuie sur le fait que ce qui dérange en l’autre résonne très fortement en vous. Le comportement de l’autre qui vous perturbe s’avèrerait être déséquilibré en vous.

Je peux ici vous évoquer par exemple l’ordre. Si vous êtes maniaque ou au contraire désordonné, une personne juste ordonnée mettra en mouvement en vous une forme de mal être chez vous.

La loi du juste milieu permet de trouver l’équilibre. Tout excès cherche inéluctablement et surtout inconsciemment à revenir à l’état d’équilibre. De tout ceci on peut parler de l’effet miroir, si vous êtes dans le juste milieu, tout ces travers vous indiffèrent, vous les constatez mais ils ne perturbent aucunement vos champs énergétiques. Vous êtes alors totalement centré et en parfaite harmonie avec votre moi profond.

Toute gène ou mal être peut être pour vous un indice pour un travail futur pour votre développement personnel. Plutôt que de vous bloquer énergétiquement en ressassant les excès des autres cherchez à équilibrer vos propres problèmes. De ce fait l’équilibre existera et la résonance avec les autres disparaîtra".  Source

 

 

Merci Maman  :)

 

threelittlebirdsjewellery.jpg Source image 

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article

commentaires

amelle 02/04/2011 21:13


Comme je te comprends ma douce Florence...
C'est un long chemin de se libérer des jugements castrateurs de sa mère et parvenir à cesser d'être la petite fille en quête de sa reconnaissance.
Je suis heureuse de te savoir en route vers cette émancipation.
Je t'embrasse très tendrement.


Florence 02/04/2011 21:36



Merci Amelle, et je sais combien ce sujet resonne aussi en toi.


Plein de bisous



Nathamsa 01/04/2011 18:24


La question spontanée qui me vient est " Pourquoi donnes-tu (encore) autant d'importance à l'appréciation du plat par ta mère ? Après tout, elle a droit de le trouver "bourratif" ! En disant cela,
elle parle surtout de son ressenti du plat relativement à sa sensibilité du moment, ses goûts, etc...
Pourquoi le prendre de manière aussi personnelle ?
Crois-tu que la valeur que tu as pour ta mère pourrait dépendre des plats que tu lui cuisines ?
Ah ah ah.. rire et sourire...

Bises,
Nathamsa


Florence 02/04/2011 14:44



Bien sûr, tu as raison.


Et oui, je constate que cela me touche et que j'ai encore du chemin à faire ...


Bises



Dom 01/04/2011 14:56


Ah, l'effet miroir ! Je l'adore, quand on l'applique, on apprend beaucoup sur soi... Cet extrait que tu nous livre est très parlant. Merci Flo.


Florence 02/04/2011 14:41



Merci à toi Dom, c'est vrai et même si ce n'est pas très confortable à faire, cela en vaut le coup.


Bisous



helene 01/04/2011 11:12


allez, je commente... vous connaissant bien toutes les deux, je dis.... bravo !!!!! quelle intelligence, quelle finesse, vivement ce soir ...


Florence 02/04/2011 14:41



Quel travail dans le joie et la bonne humeur, tu veux dire ! :)


(ah, nous avons encore fait fort, hier soir)



marlene 01/04/2011 10:15


merciiiiiiii pr cet excellent article, Flo!
sans gratitude consciente du coeur d abord, ben y a rien qui commence a se guerir, a se regler pr soi et donc pr les autres. dans mon besoin de paix et d equilibre, exprimer ma gratitude le matin,
le soir pour ce qui est la et surtout dans les moments difficiles face a des personnes qui reveillaient en moi la colere reprimee etc, ben ca transcendait tout....avec la pratique c est devenu un
reflex conscient naturel et un bien etre, une connection reel avec soi donc l autre (qu il en ait conscience ou pas).
qd j etais a Qc, j ai realise combien j avais le bon choix de maman pr moi....elle n etait certes pas la mere parfaite donc je revais qd j etais enfant, mais au final elle est la mere parfaite pour
moi. quand ca n allait pas pr elle et qu elle entrait ds ces vieux schemas (destructeurs, de peur d enfant, ses blessures a elle), je la ramenais tj au present en lui disant combien je la
remerciais de tout ce qu elle avait fait pr ma soeur et moi. elle avait de la misere a accueuillir ca au depart mais avec ce que le nettoyage que j ai entrepris et le sien a elle, alors ca donne
comme resultat dans mon etat presentement de femme enceinte, une complicite de femme que j ai hate de vivre avec elle quand elle sera la ici a la maison la semaine prochaine avant, pendant et apres
la venue de la choupinette.
c est un beau cadeau qu on decide de s offrir parce que meme si je ne sais pas ce que c est d avoir perdu sa maman, je sais le caractere precieux de sa presence quand on en a une.
c est dans le desequilibre qu on trouve finalement l equilibre, hein mme la balance!!!!!! oxo


Florence 02/04/2011 14:40



Merci Marlène, c'est vrai que l'on se sent beaucoup mieux lorsque l'on commence à pacifier cette relation. Je pense aussi être une mère plus juste depuis que je m'y suis collée (au dossier, pas à
mes enfants ^ ^) Je t'embrasse Happy future maman !