Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 22:26

http---pinterest.com-pin-27725353929333780-.jpg

source image 

 

J'ai longtemps cherché une expression pour définir comment je me sentais au réveil des jours 3 et 4.

 

Un colon un peu douloureux mais surtout l'impression d'avoir "un boeuf qui aurait une gastro" sur la langue. Mon Dieu, cette sensation ... Un petit grattage de langue à la cuillère plus tard, cela allait mieux.
Je vous épargne la description du résidu, preuve que la detox était bien en marche (youpi !)

 

Plein de bonnes nouvelles sinon:

 

Jeûner , ce n'est pas avoir faim

 

✔ Je n'ai pas du tout faim 

 

✔ Je me sens en pleine forme, j'ai moins besoin de me reposer et mes rêves sont moins impressionants.

 

✔ la peau de mon visage commence à évoluer. toutes les petites aspérités et petits boutons commencent à disparaitre, c'est magique. J'ai l'impression que ma peau se repulpe et se tend.
Je me dis en rigolant que je suis en train d'expérimenter un lifting gratuit qui me ferait faire des économies (de nourriture) 

 

✔ Je recois des séries de prises de conscience sur mon état, mes envies, les raisons de mes peurs.

Je note tout cela immédiatement sur mon cahier car j'ai remarqué que j'oublie aussitôt ces intuitions fulgurantes.

 

 

A partir du jour 3, mon corps a pris entièrement le relais et, étant donné qu'il n'a plus à gérer l'arrivée de tous les aliments à trier et à digérer, il en profite pour rétablir le meilleur équilibre possible pour lui, faire un petit ménage, dégager ce qui le pollue, ce qui empêche les fluides de circuler au mieux.

Bref, une espèce de processus d'auto guérison se met en place pendant lequel le corps retourne lui même à l'équilibre. C'est carrément jouissif d'avoir conscience de cela et de le vivre dans son corps.


La detox est en place, je sens que je m'allège et surtout, je suis dans l'euphorie de sentir que je suis auto suffisante. C'est une expérience très interessante, car aujourd'hui je peux dire que je n'ai plus peur d'avoir faim.

En allant un peu plus loin, c'est comme si je n'avais plus peur de manquer de quoi que ce soit ...

Quelques petits conseils:

 

☞ Pour éviter d'avoir mal au colon, j'ai bu beaucoup plus d'eau (filtrée. C'est évidemment important de privilégier la qualité de l'eau que l'on boit pendant le jeûne)

 

☞ Pour l'haleine, soit je déposais 2 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée sous la langue, soit je me brossais les dents avec 2 gouttes d'huile essentielle de citron sur ma brosse à dents (N'espérez pas pécho pendant cette période, c'est mort ! comme votre haleine)

 

Hellmut conseille de se peser tous les jours et de noter l'évolution sur un graphique. J'avoue que je suis plutôt contre parce que cela met une espèce de pression sur le fait de mincir, ce qui n'est pas le but du jeûne. 

Lorsque l'on reprend une alimentation normale, on reprend de l'eau (entre autre) et donc du poids et alors, à ce moment là, on note et on déprime ? Non merci ...

 

Lorsque je suis testée le jour 5:

 

Le jour 5, nous avons fêté l'anniversaire d'Aurore à la maison et j'avais hâte de voir comment cela allait se passer pour moi. Un repas délicieux, la préparation à faire.

 

J'ai commencé par déleguer la fabrication du gâteau à Constance (qui est une déesse en cuisine et parce que je connais mes limites) et je me suis occupée du reste. Cela c'est très bien passé, à part une salivation dingue en sentant les bonnes odeurs.

Aucune envie, ni frustration. Je me suis sentie bien ancrée dans mon jeûne et c'était très agréable de sentir, la encore, cette "puissance nouvelle" face à l'extérieur.

 

 

A table, même constatation, aucune frustration, ni envie. J'etais là avec mon verre de jus de prune souriante et disponible à dire tous les 5 minutes à mes enfants "oui, mais moi, je jeûûûûne ..." ^^

 

Le soir du jour 5, je me sens en pleine forme, ma peau est divine, mon regard est vif, je me sens légère et surtout, je n'ai pas du tout faim.


merci-le-jeune.jpg

 

 

 

Le lendemain, c'est déjà la fin du  jeûne et la reprise progressive d'une alimentation solide.

 

 

Je me demande juste avec une petite angoisse comment la reprise de mon transit va se passer, mon colon va-t-il se souvenir qu'il a un job et que je compte sur lui ?                             

 

               (to be continued - ce suspens ...)

 


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans BELLE ET ZEN
commenter cet article

commentaires

Corinne 06/08/2013 12:22

Merciiiiii ! effectivement tu es lumineuse...
Suspens !

Florence 06/08/2013 12:34



Merci Corinne. Oui c'est assez impressionant de voir les effets immédiats lorsque l'on arrête de bombarder son corps de cochoneries (et il est sympa, il répare tout tranquillement dans son coin)



Hadda 06/08/2013 10:45

le résultat de ton teint donne plus qu'envie :)

Florence 06/08/2013 12:33



Un lifting gratuit ;-)



SIMON 06/08/2013 08:41

Merci pour ce nourrissant partage et bienvenue dans le club des jeûneurs. Maintenant ton corps connait le chemin pour les prochains. Comme tu le sais sûrement le plus délicat dans le jeûne c'est la
reprise alimentaire!! "N’importe quel sot peut jeûner, seul le sage sait terminer
convenablement un jeûne". Bises. Anne

Florence 06/08/2013 12:33



Oui Anne, c'est exactement cela "Mon corps connait le chemin" et je peux dire qu'il y a un avant et un après le jeûne.


Oui aussi pour la reprise, je pense en effet, que c'est le moment qui demande le plus d'attention.