Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 22:29

Capture-d-ecran-2011-12-01-a-00.35.50.png

source image

 

A première vue, cela ressemblait à un mail vraiment pas très sympathique.

 

Mais finalement, après quelques respirations et un gros recentrage, j'ai compris que le mail de ce professeur était un merveilleux cadeau car il m'a fait comprendre, par opposition, ce qu'était la vraie transmission.

 

 

J'ai beaucoup été entourée par le passé de personnes qui, sans en avoir conscience, transmettaient avec des élastiques de rappel.

 

Je te transmets un savoir, mais je te donne la moitié des informations ou bien d'une manière compliquée.


Je te transmets une technique, mais je refuse que tu gagnes de l'argent avec et si c'est le cas, je te le reproche. 

 

Je te transmets des connaissances mais je te demande une reconnaissance éternelle ou que tu achètes tous mes bouquins etc ...

 

Je te transmets mais je refuse que tu transmettes à ton tour.  

 

Ce besoin de contrôle ou cette demande d'échange sont très rigolos à observer lorsque vous demandez une recette de cuisine. Cela donne:

 

" Je te la donne à toi, mais je te demande de ne pas la donner à quelqu'un d'autre" (besoin de contrôle)

 

" Je te la donne à toi, mais je te demande de ne pas la faire à nos amis communs" (oh, le joli contrôle)

 

"Les proportions ? oh, je fais cela au pif !" (à une apprentie cuisinière)

 

 

Aujourd'hui, je suis entourée de vrais transmetteurs, de personnes généreuses qui partagent leur savoir, leurs compréhensions, leurs compétences sans élastiques de rappel.

Ils facturent leurs cours mais n'ont pas besoin de contrôler ce qui se passe ensuite. Ils ont souvent des blogs dans lesquels tout le monde peut trouver de vrais contenus (dans mes liens, colonne de droite ^ ^). Ils sont dans le don, ils ont dépassé leur peur d'être dépossédés et ils ont une vraie joie à transmettre.

 

 

Vous savez, pour reprendre l'exemple de la recette de cuisine, c'est l'ami(e) qui a photocopié la recette en ajoutant à la main l'ingrédient qui change tout (merci Argentine ❦)  et qui vous explique le tour de main indispensable pour bien la réussir (merci Nath ❦)

 

 

Dans ce cas, c'est une vraie transmission, généreuse et sans demande d'échange ou sans besoin de contrôle.


La question principale est de savoir pourquoi j'ai vécu cet épisode pas très cool.

 

Aurais je besoin de continuer à travailler sur mes peurs, par hasard ? 


OUIIII :-)

 

 

laila-sabet-pinterest.jpg

source image


Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article

commentaires

Nathamsa 08/12/2011 10:06

Merci Florence.

Bises,
Nathamsa

Aurore 05/12/2011 22:30

Super ce post! C'est tellement répandu ce besoin de contrôle dans la transmission...ça m'arrive parfois, et je me vois faire le pire raaah!!!c'est comme si on avait peur que l'autre fasse mieux que
nous avec la même ressource (vive le décentrage !), et du coup nous fasse passer pour un...mauvais !merci pour ce post vraiment édifiant, i keep it in mind !

Florence 09/12/2011 19:53



J'adore ta lucidité Aurore.



Nathamsa 04/12/2011 09:45

Je comprends , Florence.

Bises,
Nathamsa

Florence 05/12/2011 00:34



Moi aussi entre temps, j'ai compris ton commentaire (merci) ;-)



Thalie 03/12/2011 13:37

Je me rends compte que les gens sont rarement dans le don de la transmission. Dommage, car c'est quelque chose de super épanouissant et réjouissant, autant pour celui qui transmet que pour celui
qui reçoit...!
Bises, bon week end

Florence 05/12/2011 00:34



Oui, comme tu as raison ... je t'embrasse



Khanthaly 02/12/2011 21:43

L'élève est là pour dépasser le maître...
bisous Florette

Florence 05/12/2011 00:33



... petit scarabée ^ ^ 


Bisous à toi