Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 14:55

Elle n'est même pas au courant, mais Caroline, dont je lis le blog "Pensées de ronde" m'a rendu un sacré service.

Je suis avec attention la manière dont elle raconte avec beaucoup de générosité et d'humour comment elle retrouve la ligne.

Au moment où elle commençait cette démarche, j'étais en pleine prise de tête, pensant être la victime d'une injustice hou, hou, tu le vois ton ego là ?, le truc qui m'en faisait baver un maximum.

Caroline décrit sa première consultation  et surtout ses larmes lorsque son médecin lui a glissé que les raisons de ses fringales correspondaient à sa difficulté à gérer ses émotions.

Je ne suis pas dans la même problématique qu'elle, mais cette phrase a fait tilt car j'ai réalisé en la lisant que mon mal-être du moment venait, lui aussi,
du fait que je ne savais pas gérer mes émotions.

Un exemple:
Je partage une lecture ou un film que j'ai beaucoup aimé, ou une compréhension que j'ai eu et en face, une personne que j'aime beaucoup me dit que le truc est nul ou se moque de ma prise de conscience récente.

Deux solutions:
Je me sens véxée, triste, en colère, bref je me prends en pleine figure un bouquet d'émotions négatives ou alors,
Je constate juste que cette personne ne pense pas comme moi et que c'est son droit.
Cela parait si évident ...
et bien pour moi non, et j'ai bien envie de dépasser cela.

Mes émotions négatives servent souvent à pointer du doigt un comportement ou des croyances que je peux modifier pour me sentir mieux.   
Ressentir mes émotions négatives plutôt que me laisser emporter par elles et m'en servir pour progresser.

Merci Caroline, grâce à toi, j'ai avancé d'un grand pas ...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article

commentaires

Esperluette 09/10/2009 19:02


Vaste sujet que les émotions...


Florence 09/10/2009 19:52


Ohhh oui, Esperluette !


Crisis 08/10/2009 12:47


Et oui, ne pas vivre à travers le regard des autres...pas toujours facile, mais en prendre conscience, c'est déjà être sur le bon chemin !

Bonne journée Florence.


Florence 08/10/2009 13:59


Merci, tu me réconfortes Mr le Hibou (ta femme est chouette ... si tu n'es pas au courant, demande lui, elle t'expliquera ;) ) Bonne journée à toi


Raksha 06/10/2009 18:21


Je m'aperçois de plus en plus que la réaction des autres part rapport à mes gouts m'indiffère, surtout que je suis souvent "hors-norme"..Puis comme on disait avant: les gout et les couleurs ça ne
se discute pas !! Par contre, j'aime beaucoup quand un proche me partage son ressenti sur un film, un livre, etc..car bien souvent cela me fait de nouvelles prises de conscience, une meilleur
compréhension..L'écoute est pour moi une "école" passionnante !


Florence 06/10/2009 18:46


Comme je t'envie Raksha d'être indifférente à la réaction de ton entourage.
Et je suis d'accord avec tes propos sur l'écoute. St exupèry disait bien:
« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis »
Bises


louisette 06/10/2009 10:53


Vous m' apprenez beaucoup toutes,merci merci. par faute de ne jamais rien lacher on ignore que l'on est pas toute seule merci encore


Florence 06/10/2009 12:25


Ah ma Louisette, même quand ce n'est pas la "fête du slip orange" pour toi, tu arrives tout de même à être dans l'ouverture, la générosité  et à remercier les autres.
Mais quelle femme magnifique tu es. A très bientôt, tu me manques.
Je t'embrasse très très fort.


shandora 06/10/2009 09:53


et oui, je me rends compte de plus en plus de ça aussi....si nous on a aimé un truc, qu'est-ce que ça peut bien nous changer si l'autre l'aime aussi ou pas? ça ne change rein au fait que nous
l'avons aimé...si une colère monte encore, c'est que ça pointe vers la chose qu'on doit encore travailler en nous, et donc cet ami nous rend un grand service à exprimer son opinion. D'ailleurs,
quelles amies sommes-nous, si nous voulons que nos amis aiment des choses qu'ils n'aiment pas? ( je me suis fait cette réflexion, quand (encore une fois) j'avais fait de mon mieux pour cuisiner un
truc que j'aime, et donc j'étais sûûûûûr que mes enfants allaient aimer...et donc, le soir venu, bien sûr, ils n'avaient pas du tout envie de manger "ce truc bizar"...et moi de dire, "mais tu peux
au moins le manger pour me faire plaisir!" mais si je les aime, pourquoi voudrais-je qu'ils mangent un truc qu'ils n'aiment pas? ça ce n'est pas de l'amour, c'est l'égo à fond!)

et donc, maintenant, je cuisine, et j'aime manger ce que j'ai fait...tant mieux s'ils aiment aussi, et s'ils aiment pas...je ferai un truc dans leur gout demain!

mille bisous


Florence 06/10/2009 10:28


Oui, oui, oui Merci Shandora, tu expliques parfaitement le processus.
Tu montres en plus la petite manipulation qui se pointe dans ces cas là ... (sous la forme d'un chantage affectif, par exemple)
Mais tu te vois faire et surtout tu as une telle envie de progresser, cela me donne la pêche.
Merci pour ton exemple.
Plein de bisous pour toi.