Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

flo par macaron pn

Crédit photo: Michel Daubrosse

floboux@gmail.com

Recherche

Archives

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 16:01


Lors d’une de ses nombreuses prestations,  un conférencier expliqua la gestion du stress à son auditoire.

En lèvant un grand verre rempli d’eau, il demanda : « Combien pèse ce verre d’eau ?

Les réponses allèrent de 20 grammes jusqu’à 500 grammes.

Le conférencier répliqua: Le poids absolu de ce verre n’a aucune importance. Tout dépend de la durée pendant laquelle vous essayez de le tenir.

« Si je le tiens une minute, ce n’est pas un problème.

Si je le tiens pendant une heure, j’aurai une douleur dans mon bras droit. Si je le tiens pour toute la journée, vous allez devoir appeler une ambulance. Dans tous les cas c’est le même poids, mais plus longtemps je le tiens, plus il devient lourd. »


Il continua : « Et c’est le même cas avec la gestion du stress. Si l'on porte un fardeau tout le temps, tôt ou tard, comme le fardeau devient de plus en plus lourd, on ne sera plus capable de continuer. Comme pour le verre d’eau, vous devez le déposer pour un moment et vous reposer avant de le reprendre.»


Partager cet article

Repost 0
Published by Florence - dans FOOD FOR THOUGHT
commenter cet article

commentaires

carolcamilucie 01/03/2009 18:53

Comme c'est vrai et joliment dit !!

Florence 01/03/2009 20:36


Bienvenue Carole, merci pour ton joli compliment. Ton blog me fait hurler de rire ...


maryvonne 01/03/2009 08:44

Ne recevant plus aucun mail depuis une semaine (dur dur !!!) je n'avais pas été alertée par cet article. Et pourtant, comme il fait raisonnance avec mon article "au secours !!..."...Oui, il faut savoir vite reconnaitre le poids du stress, et le déposer rapidement avant qu'il ne devienne trop lourd...

Florence 01/03/2009 13:13


et utiliser les outils qui sont à notre disposition, toi tu as le yoga, tes activités manuelles, la marche ...bravo Maryvonne. Plein de bises pour toi


Hadda 27/02/2009 16:22

la phrase qui me parle c 'est avancer comme un bon petit soldat
parfois oui se poser ça permet une prise de recul qui peut faire avancer de façon plus agréable moi dans "la violence" et aussi peut être se rendre compte que le fardeau est moins lourd voir peut être plus nécessaire pour avancer

Thalie 26/02/2009 17:22

...avant de le reprendre...ou pas. Le stress par exemple, je l'ai porté longtemps à bout de bras. Il revient de temps en temps, mais je ne désespère pas de ne jamais le reprendre (-;
Merci Florence

Florence 26/02/2009 23:24


Je rigole en m'imaginant ronchonner sur un truc et puis me dire "ce ne serait pas un verre de stress ça par hasard ?"  et puis vite le poser ;)


Hadda 26/02/2009 12:56

cette histoire peut s'associer a plein d 'autres émotions négatives
pourquoi les prendre, pourquoi les garder
et pourquoi pas toujours évident de s'en débarasser aussi parfois
ça en fait des questions

Florence 26/02/2009 13:21


En fait, je la comprends comme : tout le monde a un fardeau à porter à un moment ou un autre. Losque l'on est dans cette situation, cela vaut la peine de prendre le temps de se poser et de ce
reposer (partir faire un séjour au Maroc) un peu. Cela permet de prende du recul, d'entrevoir des solutions que l'on ne peut pas voir lorsque l'on est dans la contrainte, lorsque l'on se force à
avancer comme un bon petit soldat ... on peut alors s'appercevoir en le reprenant que le fardeau est moins lourd.  Un peu comme lorsque notre acupuncteur nous fait visualiser, dans une
relaxation, une peine, un sentiment, une colère et que le fait de la visualiser dans un moment de détente la faisait disparaitre ...